La Guinée-Bissau peut-elle sortir de sa crise perpétuelle?

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bissau (Guinée-Bissau), de notre envoyé spécial.– Il pleut des cordes et des noix de cajou à Bissau. Des dizaines de camions stationnent en file indienne dans les rues sales et boueuses du quartier du port, où les entrepôts de tôle renferment des monticules d’anacardes. Une fois chargés, les poids lourds se traînent jusqu’aux quais, squattés par de vieux rafiots aux entrailles rouillées en passe de former un cimetière naval.