En Italie, le Sud veut tirer profit du télétravail

Par

Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreuses entreprises italiennes ont adopté le télétravail. Une association palermitaine y voit la possibilité de mieux répartir la population active sur le territoire, fortement marqué par un déséquilibre entre le Nord et le Sud.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Palerme (Italie).– Giorgia est originaire de Taranto dans les Pouilles. Elle a étudié à Rome et travaille depuis trois ans et demi à Milan pour une entreprise de marketing numérique. Depuis le début du confinement, au mois de mars, elle télétravaille.