Les militants rohingyas disent ne pas avoir d'autre choix que de se battre

Par
Les militants rohingyas ont dit dimanche ne pas avoir d'autre option que de combattre ce qu'ils qualifient de terrorisme soutenu par l'Etat birman pour défendre les Rohingyas, la minorité musulmane d'un pays majoritairement bouddhiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RANGOON (Reuters) - Les militants rohingyas ont dit dimanche ne pas avoir d'autre option que de combattre ce qu'ils qualifient de terrorisme soutenu par l'Etat birman pour défendre les Rohingyas, la minorité musulmane d'un pays majoritairement bouddhiste.