Les Européens jouent l'escalade face à la Grèce

Par

Deux jours après la BCE, les responsables européens adressent de nouveaux ultimatums au gouvernement grec.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Europe paraît vouloir faire plier le gouvernement grec dans les plus brefs délais. Elle vient d’adresser à la Grèce de nouveaux ultimatums, après celui lancé par la Banque centrale européenne (BCE) mercredi 4 février. Avant la tenue du sommet européen, prévu mercredi prochain, où Alexis Tsipras doit faire sa première apparition, les responsables européens ont annoncé vendredi 6 février une réunion exceptionnelle des ministres européens des finances afin d’arrêter leur position sur la Grèce. Elle aura lieu le 11 février, soit la veille du sommet européen. « Le gouvernement grec doit remettre son plan d’ici au 11 février », a exigé l’Eurogroup. Cela donne moins de six jours au gouvernement grec pour établir un plan de redressement.