"Il ne faut pas réécrire l'Histoire", dit Le Drian à la Pologne

Par
"Il ne faut pas réécrire l'Histoire", a mis en garde mercredi Jean-Yves Le Drian, qui juge "malvenue" la loi polonaise punissant de prison toute personne polonaise ou étrangère qui accuserait la Pologne de participation aux crimes nazis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - "Il ne faut pas réécrire l'Histoire", a mis en garde mercredi Jean-Yves Le Drian, qui juge "malvenue" la loi polonaise punissant de prison toute personne polonaise ou étrangère qui accuserait la Pologne de participation aux crimes nazis.