Zeid (Onu) soupçonne fortement des "actes de génocide" en Birmanie

Par
Le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al Hussein, a déclaré mercredi soupçonner fortement que des "actes de génocide" aient été commis contre les musulmans apatrides Rohingya depuis août dernier dans l'Etat d'Arakan, dans le nord de la Birmanie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al Hussein, a déclaré mercredi soupçonner fortement que des "actes de génocide" aient été commis contre les musulmans apatrides Rohingya depuis août dernier dans l'Etat d'Arakan, dans le nord de la Birmanie.