Zeid (Onu) soupçonne fortement des "actes de génocide" en Birmanie

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al Hussein, a déclaré mercredi soupçonner fortement que des "actes de génocide" aient été commis contre les musulmans apatrides Rohingya depuis août dernier dans l'Etat d'Arakan, dans le nord de la Birmanie.