Irak: Un candidat aux législatives assassiné au sud de Mossoul

Par
Un candidat aux élections législatives irakiennes a été tué par balles dimanche soir à son domicile au sud de Mossoul, ont déclaré lundi sa famille et un responsable de la sécurité, à moins d'une semaine du scrutin du 12 mai.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BAGDAD (Reuters) - Un candidat aux élections législatives irakiennes a été tué par balles dimanche soir à son domicile au sud de Mossoul, ont déclaré lundi sa famille et un responsable de la sécurité, à moins d'une semaine du scrutin du 12 mai.

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l'assassinat de Farouk Zarzour, commis dans la localité d'Al Lazaka, mais des responsables de la sécurité ont contesté cette revendication et ont fait savoir qu'ils enquêtaient sur un meurtre à caractère politique.

Un frère de Zarzour et huit autres personnes, soupçonnés par les enquêteurs, ont été arrêtés.

Farouk Zarzour avait été un collaborateur du président du parlement irakien, Salim al Djabouri.

Si le Premier ministre Haïdar al Abadi a proclamé la victoire sur l'EI en décembre, cinq mois après la reconquête de Mossoul, les djihadistes continuent de commettre des attentats et des assassinats, et de tendre des embuscades en différents endroits d'Irak; ils restent en outre actifs en Syrie voisine.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale