Après Fukushima, les responsables de la sécurité nucléaire se remettent au travail

Par
Réunion ce 8 juin des régulateurs internationaux du nucléaire, rencontre la veille des ministres des pays équipés de nucléaire civil, congrès à venir de l'AIEA : trois mois après l'accident de la centrale de Fukushima, vient le temps des premières controverses dans le monde fermé de la sûreté nucléaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les régulateurs internationaux de la sûreté nucléaire commencent à tirer des enseignements de l'accident de Fukushima. Ils se réunissent mercredi à Paris, dans le cadre de l'OCDE, pour partager leurs analyses de la catastrophe japonaise. Participeront à ce forum les dirigeants des autorités de sûreté américaine, britannique, française, japonaise, russe...