Simone Gbagbo amnistiée par le président ivoirien Alassane Ouattara

Par
Jugée et condamnée en 2015 à vingt ans d'emprisonnement pour "infractions contre la sûreté de l'État", Simone Gbagbo a été graciée lundi par l'actuel président ivoirien, Alassane Ouattara.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ABIDJAN (Reuters) - Jugée et condamnée en 2015 à vingt ans d'emprisonnement pour "infractions contre la sûreté de l'État", Simone Gbagbo a été graciée lundi par l'actuel président ivoirien, Alassane Ouattara.