Zimbabwe: Les 27 militants du MDC accusés de violences ont été libérés

Par
Un tribunal zimbabwéen a libéré sous caution mardi les 27 militants du Mouvement pour un changement démocratique (MDC), principal parti de l'opposition, arrêtés lors des manifestations post-électorales à Harare, la capitale, et accusés de violences.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HARARE (Reuters) - Un tribunal zimbabwéen a libéré sous caution mardi les 27 militants du Mouvement pour un changement démocratique (MDC), principal parti de l'opposition, arrêtés lors des manifestations post-électorales à Harare, la capitale, et accusés de violences.