Chemnitz: Désinformation à propos de la "chasse aux migrants" ?

Par
Contrairement à Angela Merkel, le chef du service de renseignement intérieur allemand n'est pas convaincu de la réalité d'une "chasse aux migrants" rapportée par certains médias à Chemnitz, après le meurtre d'un Allemand imputé à des immigrés dans cette ville de Saxe, dans l'est de l'Allemagne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Contrairement à Angela Merkel, le chef du service de renseignement intérieur allemand n'est pas convaincu de la réalité d'une "chasse aux migrants" rapportée par certains médias à Chemnitz, après le meurtre d'un Allemand imputé à des immigrés dans cette ville de Saxe, dans l'est de l'Allemagne.