Mugabe reconnaît la légitimité de son successeur à la tête du Zimbabwe

Par
Robert Mugabe a déclaré vendredi qu'il acceptait désormais la légitimité du président Emmerson Mnangagwa, qui lui a succédé à la tête du Zimbabwe en novembre dernier et a été proclamé vainqueur de l'élection présidentielle de juillet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HARARE (Reuters) - Robert Mugabe a déclaré vendredi qu'il acceptait désormais la légitimité du président Emmerson Mnangagwa, qui lui a succédé à la tête du Zimbabwe en novembre dernier et a été proclamé vainqueur de l'élection présidentielle de juillet.