L’ONU se donne pour patron l'ancien chef du Haut-commissariat aux réfugiés

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (Nations unies), de notre correspondante.-  C’est le Russe Vitaly Churkin, président du Conseil de sécurité pour le mois d’octobre qui, prenant tout le monde au dépourvu, l’a annoncé: l’ancien premier ministre portugais Antonio Guterres deviendra, le 1er janvier prochain, le nouveau secrétaire général des Nations unies. Vitaly Churkin a fait cette annonce, flanqué des quatorze autres membres du Conseil – une première dans l’histoire de l’ONU où, c’est un principe, le nom du candidat est annoncé par le seul président.