Sarkozy-Kadhafi: révélations sur le circuit des millions de la corruption

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La guerre de Libye n’a donc pas tout effacé. Les juges chargés de l’enquête sur un financement par le régime libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy parviennent à reconstituer pas à pas l’écheveau. Le 20 juin dernier, un conseiller au bureau du procureur à la Cour pénale internationale (CPI), Pascal Turlan, a transmis officiellement aux juges le procès-verbal d’audition d’Abdallah Senoussi, l’ancien chef du renseignement militaire, qui a déclaré avoir « personnellement supervisé » le transfert de 5 millions d’euros « pour la campagne de Nicolas Sarkozy ».