Bouton nucléaire: Trump a maintenu Kim sur le qui-vive, dit Haley

Par
Les propos de Donald Trump sur son "bouton nucléaire", selon lui plus gros et plus puissant que celui de Kim Jong-un, a maintenu le dirigeant nord-coréen sur le qui-vive et a mis en évidence les risques de confrontation nucléaire, a estimé dimanche Nikki Haley, représentante permanente des Etats-Unis à l'Onu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Les propos de Donald Trump sur son "bouton nucléaire", selon lui plus gros et plus puissant que celui de Kim Jong-un, a maintenu le dirigeant nord-coréen sur le qui-vive et a mis en évidence les risques de confrontation nucléaire, a estimé dimanche Nikki Haley, représentante permanente des Etats-Unis à l'Onu.