Pour un nombre croissant d'Américains, Trump est responsable du "shutdown"

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NEW YORK (Reuters) - Un nombre de plus en plus important d'Américains imputent à Donald Trump la responsabilité du "shutdown", la fermeture partielle d'un certain nombre de services et administrations publics, montre un sondage Reuters/Ipsos publié mardi.