Andrea Nahles, une femme pour sortir le SPD de l'ornière

Par
L'ancienne ministre du Travail Andrea Nahles va devenir la première femme en 154 ans à occuper la présidence du Parti social-démocrate (SPD) allemand en remplacement de Martin Schulz, qui n'aura occupé ce poste q'une année.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - L'ancienne ministre du Travail Andrea Nahles va devenir la première femme en 154 ans à occuper la présidence du Parti social-démocrate (SPD) allemand en remplacement de Martin Schulz, qui n'aura occupé ce poste q'une année.