La Chine trace la route de la Soie en Méditerranée

Par
La Méditerranée devrait tenir un rôle majeur dans la déclinaison maritime de l'ambitieux projet chinois de nouvelle "route de la Soie" destiné à multiplier les échanges entre l'Europe, l'Asie et l'Afrique, un projet titanesque né en 2013 dans l'esprit du président chinois Xi Jinping et soutenu par Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MARSEILLE (Reuters) - La Méditerranée devrait tenir un rôle majeur dans la déclinaison maritime de l'ambitieux projet chinois de nouvelle "route de la Soie" destiné à multiplier les échanges entre l'Europe, l'Asie et l'Afrique, un projet titanesque né en 2013 dans l'esprit du président chinois Xi Jinping et soutenu par Emmanuel Macron.