L'offensive anti-rebelles en RDC va affecter 370.000 personnes

Par
L'offensive lancée le mois dernier par l'armée congolaise dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) contre un groupe de rebelles ougandais devrait contraindre environ 370.000 personnes à quitter leur foyer, a annoncé jeudi l'Onu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - L'offensive lancée le mois dernier par l'armée congolaise dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) contre un groupe de rebelles ougandais devrait contraindre environ 370.000 personnes à quitter leur foyer, a annoncé jeudi l'Onu.