Le Portugal renforce son programme d'austérité

Après le rejet par la Cour constitutionnelle de cinq des neuf mesures d’austérité, le gouvernement entend maintenir son programme de réduction des dépenses publiques, visant en priorité la santé et l’éducation.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier ministre portugais, Pedro Passos Coelho, a annoncé dimanche des coupes sévères dans les dépenses publiques après la décision, vendredi, de la Cour constitutionnelle de rejeter plusieurs mesures d'austérité inscrites au budget d'Etat 2013.