Soupçons de bombardement chimique à Douma, Trump menace

Par
Donald Trump a promis dimanche de faire payer "le prix fort" pour le bombardement chimique qui a fait plusieurs dizaines de morts à Douma, ville de la Ghouta orientale tenue par les rebelles et assiégée par les forces syriennes, selon des ONG et des secouristes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH/AMMAN (Reuters) - Donald Trump a promis dimanche de faire payer "le prix fort" pour le bombardement chimique qui a fait plusieurs dizaines de morts à Douma, ville de la Ghouta orientale tenue par les rebelles et assiégée par les forces syriennes, selon des ONG et des secouristes.