Le pouvoir russe est déterminé à un conflit majeur avec l’Occident

Des conseillers, intellectuels et dirigeants russes détaillent les enjeux de la guerre d’invasion de l’Ukraine. C’est bien « l’Empire du mensonge », c’est-à-dire l’Occident, qu’il s’agit de battre pour renverser l’ordre mondial. Pour Moscou, cette guerre est « existentielle » et la mobilisation du pays se fait dans une rhétorique aux accents désormais fascistes.   

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Six semaines après l’entrée en guerre de la Russie contre l’Ukraine, la signification de ce conflit d’une ampleur sans précédent en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale commence à s’éclaircir. Au-delà du sort de l’Ukraine, il s’agit bien pour le pouvoir russe de défaire « l’Empire du mensonge », c’est-à-dire l’Occident, selon la formule de Vladimir Poutine le 24 février, pour bâtir un ordre mondial radicalement nouveau. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal