Pepe The Frog, ce batracien de bande dessinée au regard subtilement méprisant, devenu signe de ralliement numérique de trolls nationalistes et de l’extrême droite américaine, est mort.