Une blogueuse enlevée à Damas?

L'histoire de la jeune blogueuse syrienne kidnappée en pleine rue à Damas, lundi 6 juin, était une intox'
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Amina Arraf Amina Arraf
[Mise à jour le 13 juin: l'histoire d'Amina Arraf s'est avérée être un montage des deux Américains, Tom MacMaster et Britta Froelicher. Lire ici.]

 

Amina Arraf, auteur du blog A Gay Girl in Damascus, aurait été enlevée lundi 6 juin, à Damas. C'est sa cousine, Rania O. Ismail, qui a annoncé le kidnapping d'Amina sur le propre blog de cette dernière :

«Aujourd'hui , à environ 6 heures du soir heure de Damas, Amira marchait dans le quartier de la station de bus Abbasid, près de la rue Fares al Khouri. Accompagnée d'une amie, elle était allée rencontrer une personne qui faisait partie du Comité Local de Coordination. (...) Un groupe d'hommes, âgés d'une vingtaine d'années, l'a enlevée alors que son amie était encore à proximité. Selon le témoin (qui veut rester anonyme) ces hommes étaient armés. Amina a frappé l'un d'eux et demandé à son amie d'aller chercher son père. (...) Les hommes sont présumés faire partie d'un des groupes des services secrets ou de la milice du parti Baas. On ne sait pas où est Amina, si elle est en prison ou détenue ailleurs à Damas.»

Quelques heures plus tard, Rania O. Ismail a posté un nouveau billet, précisant que la famille d'Amina ignorait encore où se trouvait la jeune blogueuse.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale