Beyrouth bloque les demandes de permis de séjour des employés du HCR

Par
Le Liban a décidé de bloquer les demandes de permis de séjour déposées par les employés du Haut Commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR), ont annoncé vendredi les services du ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Le Liban a décidé de bloquer les demandes de permis de séjour déposées par les employés du Haut Commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR), ont annoncé vendredi les services du ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil.