Turquie: Un ancien allié d'Erdogan quitte l'AKP, songe à créer son parti

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 08/07/2019 16:29
  • Par

La Turquie... ce vers quoi la France se rapproche de plus en plus...

Crétin des Alpes , tu es déjà sorti de ton trou?

  • Nouveau
  • 08/07/2019 17:24
  • Par

ah bon ? des ministres s' en vont ? je constate plutôt la course au ralliement pour conserver qui sa mairie, qui sa circonscription

Le menteur , voleur , tueur de kurdes moustachu , va perdre ses soutiens en France aussi , le plus tôt possible on l'espère !

C'est en France qu'il a les soutiens les plus fanatisés ! Les comiques qui veulent la dictature pour les autres en Turquie et se plaignent que la France est un pays de nazis....

  • Nouveau
  • 08/07/2019 21:56
  • Par

Les Usa veulent du changement en Turquie, Erdogan met en question l'hégémonie commerciale voulue par Trump .

Il ne remet rien en question du tout, il joue une fois la carte russe et une fois la carte US pour arriver à ses fins, c'est à dire avoir l'espace aérien et les mains libre pour lâcher ses tueurs au nord de la Syrie comme il l'a déjà fait à Afrin et établir un califat de rechange après la défaite de daesch qu'il veut faire payer aux kurdes syriens du Rojava.

  • Nouveau
  • 09/07/2019 05:30
  • Par

Les rats quitteraient ils le navire, ou est ce une manoeuvre...

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale