Les riches seraient beaucoup plus riches qu'on ne le croit

Les fortunes des plus riches, souvent cachées dans des paradis fiscaux, seraient sous-estimées selon de nouveaux travaux économiques.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les plus riches seraient beaucoup plus riches qu’on ne le croit, selon de nouvelles études menées parallèlement par l’économiste de la BCE Philip Vermeulen et l’économiste Gabriel Zucman. Leurs fortunes, souvent cachées dans des paradis fiscaux, seraient sous-estimées, selon leurs travaux : « Ne pas appréhender correctement la réalité des fortunes et des revenus accumulés signifie que les économistes et les politiques n’ont pas une bonne compréhension des inégalités. Par exemple, savoir que les revenus et les actifs sont plus concentrés pourrait inciter à changer la structure de la fiscalité », explique Gabriel Zucman.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal