La Syrie accuse Washington et Ankara d'"attaque flagrante" contre sa souveraineté

Par
Le gouvernement syrien a qualifié jeudi d'"attaque flagrante" contre la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie l'accord annoncé la veille entre la Turquie et les Etats-Unis dans le cadre de la mise en oeuvre d'une "zone de sécurité" dans le Nord-Est syrien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Le gouvernement syrien a qualifié jeudi d'"attaque flagrante" contre la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie l'accord annoncé la veille entre la Turquie et les Etats-Unis dans le cadre de la mise en oeuvre d'une "zone de sécurité" dans le Nord-Est syrien.