Un ancien conseiller de Trump condamné à 14 jours de prison

Par

George Papadopoulos, un ex-conseiller diplomatique de Donald Trump, a été reconnu coupable d’avoir menti dans l’enquête sur une possible collusion entre Moscou et l’équipe de campagne du candidat républicain.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Quatorze jours de prison et 9 500 dollars d’amende : c’est la sentence qu’a prononcée le 8 août un tribunal fédéral à l’encontre de George Papadopoulos, un ancien conseiller diplomatique du candidat Donald Trump. Il avait plaidé coupable d’avoir menti au FBI dans le cadre de l’enquête de la possible collusion avec entre la Russie et l’équipe du désormais président des États-Unis. Il encourait six mois de prison.

Le juge a expliqué avoir pris en considération les « remords sincères » exprimés par le trentenaire, qui avait caché aux enquêteurs la vérité sur ses rencontres avec des émissaires de la Russie à quelques mois de l’élection présidentielle de novembre 2016.

George Papadopoulos a été le premier conseiller de Donald Trump à accepter de collaborer avec l’équipe du procureur spécial Robert Mueller qui est chargé de cette enquête.

Lire la suite sur le site liberation.fr

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale