Le pouvoir ivoirien est impliqué dans le putsch de 2015 au Burkina Faso

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le pouvoir ivoirien a-t-il soutenu « le coup d’État le plus bête du monde », qui a déstabilisé le Burkina Faso en septembre 2015 ? Voilà deux ans que les Burkinabè se posent la question. Et que le juge François Yaméogo, chargé d’instruire ce dossier au sein du tribunal militaire de Ouagadougou, la capitale burkinabè, tente de trouver la réponse.