Un ouragan menace la côte du nord-ouest de la Floride

Par
La tempête tropicale Michael a forci lundi dans le golfe du Mexique pour se transformer en un ouragan de catégorie 1 qui devrait aborder la Floride mercredi au niveau de sa côte nord-ouest, le "Panhandle", a rapporté le Centre américain des ouragans (NHC).
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

NEW YORK (Reuters) - La tempête tropicale Michael a forci lundi dans le golfe du Mexique pour se transformer en un ouragan de catégorie 1 qui devrait aborder la Floride mercredi au niveau de sa côte nord-ouest, le "Panhandle", a rapporté le Centre américain des ouragans (NHC).

Michael, dont les vents soufflent à 120 km/h, devrait forcir encore et devenir un violent ouragan mardi, passant en catégorie 3 avec des vents de l'ordre de 160 km/h sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq niveaux.

Le cyclone devrait entraîner jusqu'à 30 cm de précipitations, avec un risque de crues soudaines, et des ondes de tempête de 60 cm à 3,70 mètres.

Après avoir frappé le Panhandle de Floride, Michael se décalera vers le nord-est mercredi soir et jeudi et touchera les Etats de Caroline du Nord et du Sud, déjà balayés par l'ouragan Florence le mois dernier, prévoit le NHC.

Le gouverneur de Floride, Rick Scott, a décrété dimanche l'état d'urgence dans plus de 20 comtés du Panhandle ainsi que du "Big Bend", situé également dans la partie côtière du nord-ouest de l'Etat. Les campus de Tallahassee et Panama City de l'Université de l'Etat de Floride resteront fermés jusqu'à vendredi, tout comme les écoles de Tallahassee.

Plus de 5.000 gardes nationaux ont été placés en alerte.

Les compagnies pétrolières ont commencé à évacuer lundi leur personnel employé sur des plateformes dans le golfe du Mexique, qui abrite 17% de la production quotidienne de pétrole brut américain et 5% de la production de gaz naturel.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale