Le ministre allemand des finances douche les déjà faibles espoirs grecs

Par

Wolfgang Schäuble ne s'attend pas à un accord sur une nouvelle internationale à la Grèce « dans les semaines qui viennent ». 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le vote, dans la nuit de mercredi à jeudi, par le parlement grec d'un nouveau plan d'économie suffira-t-il ? Non, à en croire le ministre allemand des finances, Wolfgang Schäuble. Alors qu'Athènes fait tout pour voter cette semaine un nouveau plan d'économie et un budget 2013 d'austérité pour rentrer dans les clous de la cure d'austérité imposée par la Troïka (UE, BCE et FMI), et ainsi débloquer une nouvelle tranche d'aide, Wolfgang Schäuble douche ses espoirs. « Je ne vois pas pour le moment de décisions être prises (…) dans les semaines qui viennent » concernant cette nouvelle tranche d'aide, a-t-il déclaré au cours d'une conférence économique à Hambourg.