Cent ans plus tard, la voix des prisonniers de 14-18

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tout juste un siècle après la fin de la Première Guerre mondiale, des voix de prisonniers français se font de nouveau entendre. Des voix inconnues du grand public et gravées sur l’ancêtre du vinyle. Ces paroles ou chants de soldats français faits prisonniers en Allemagne sont conservés aux archives sonores de l'université Humboldt de Berlin.