La coalition italienne s'épargne une crise sur une réforme judiciaire

Par
La Ligue d'extrême droite et le Mouvement 5 Etoiles (M5S), les deux partis au pouvoir en Italie, se sont entendus mercredi pour allonger les délais de prescription pour de nombreux délits, notamment en matière de corruption, s'évitant ainsi une crise gouvernementale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - La Ligue d'extrême droite et le Mouvement 5 Etoiles (M5S), les deux partis au pouvoir en Italie, se sont entendus mercredi pour allonger les délais de prescription pour de nombreux délits, notamment en matière de corruption, s'évitant ainsi une crise gouvernementale.