Négociations sur le Yémen: L'Onu vise plutôt la fin de l'année

Par
L'émissaire des Nations unies pour le Yémen, Martin Griffiths, ne compte plus réunir les belligérants pour des négociations de paix d'ici la fin novembre, mais va s'employer plutôt à les faire asseoir autour de la table des discussions d'ici la fin de l'année, a déclaré jeudi un porte-parole de l'Onu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NATIONS UNIES (Reuters) - L'émissaire des Nations unies pour le Yémen, Martin Griffiths, ne compte plus réunir les belligérants pour des négociations de paix d'ici la fin novembre, mais va s'employer plutôt à les faire asseoir autour de la table des discussions d'ici la fin de l'année, a déclaré jeudi un porte-parole de l'Onu.