Documentaire : «Enfumés», enquête sur les lobbies pétroliers

Par Paul Moreira

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Décembre 1997, accord de Kyoto : pour la première fois, 160 pays envisagent de réduire leurs émissions de CO2. Novembre 2000, George W. Bush devient président des États-Unis : les industriels du pétrole, du charbon et de l’automobile vont alors tout faire pour placer leurs lobbyistes au cœur même de l'administration. En falsifiant les données scientifiques, en manipulant l'opinion publique, ils parviennent à inverser le discours et faire perdre dix ans à la lutte contre le réchauffement climatique.