Venezuela: l'après-Chavez commence avec Nicolas Maduro

Par Jean-Baptiste Mouttet

Il est l'homme qui va tenter de succéder au charismatique Hugo Chavez. Bolivarien de la première heure, vice-président et ministre, Nicolas Maduro ne devrait pas s'écarter de la ligne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce devait être le jour J, ce jeudi 10 janvier, une date attendue par tous les Vénézuéliens, par tous les partis politiques et les médias. C'est le jour qui devait voir resurgir Hugo Chavez et mettre fin aux débats constitutionnels de ces dernières semaines. Hugo Chavez devait prêter serment devant l'Assemblée nationale après sa réélection à la présidence, le 7 octobre dernier (55 % des suffrages selon le Conseil national électoral). Il n'en sera rien. Le leader de la révolution bolivarienne ne peut être à la cérémonie d'investiture. Il restera à La Havane, où il est en soins intensifs depuis le 10 décembre après une quatrième opération d'un cancer. Selon les dernières informations données par le gouvernement, Hugo Chavez souffre d'une « insuffisance respiratoire » consécutive à une « grave infection pulmonaire » et se trouverait dans une « situation stable ».