Lourd bilan de pertes civiles dans la Ghouta orientale

Par
Les bombardements aériens sur la Ghouta orientale, région sous contrôle rebelle à la périphérie de Damas, ont fait 229 morts parmi la population civile au cours des quatre derniers jours, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Les bombardements aériens sur la Ghouta orientale, région sous contrôle rebelle à la périphérie de Damas, ont fait 229 morts parmi la population civile au cours des quatre derniers jours, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).