En Allemagne, la greffe des «gilets jaunes» s’annonce difficile

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.– Le plus gros rassemblement de gilets jaunes d’Allemagne, en allemand Gelbwesten, a eu lieu samedi 2 février à Stuttgart. Près de 800 citoyens allemands ont manifesté, la plupart en gilets jaunes, pour protester contre « l’arrêt anti-diesel ». C’est-à-dire l’interdiction prononcée par la mairie de la capitale du Bade-Wurtemberg de circuler en centre-ville avec des voitures diesels trop anciennes. C’est la quatrième semaine que cette manifestation organisée par Jannis Sakkaros, un salarié du constructeur automobile Porsche, a lieu. Et aux dires de certains manifestants, si l’interdiction est maintenue, « nous continuerons jusqu’à la Saint-Glinglin ».