Le marché européen du carbone enrichit les pollueurs ArcelorMittal et Lafarge!

Par
Sacré paradoxe: les premiers bénéficiaires financiers du marché européen du CO2 sont aussi... les plus gros pollueurs! Les groupes ArcelorMittal et Lafarge arrivent en tête des entreprises pouvant gagner le plus d'argent grâce à leur surplus de quotas d'émission de gaz carbonique, surplus qu'elles peuvent revendre, révèle une étude de l'ONG britannique Sandbag. De quoi relancer le débat sur l'organisation d'une taxe carbone en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est une mauvaise surprise de plus au sujet du marché européen du carbone («European trading scheme», ETS). Les entreprises qui ont le plus gagné d'argent grâce à lui en 2008 sont aussi les plus polluantes. En tête du palmarès des grands gagnants de la bourse de CO2, figurent le producteur d'acier ArcelorMittal et le cimentier Lafarge, qui font aussi partie des cinq plus gros émetteurs de gaz carbonique en France.