Mediapart, Mélenchon et Poutine: quelques mises au point

Par

Deux de nos journalistes auraient donc commis un « parti pris » infâme, dégradant et diffamatoire à l'encontre de Jean-Luc Mélenchon. Suite logique de notre obsession anti-Poutine, de notre soutien subliminal au PS et de notre alignement inconditionnel à « l'Empire états-unien », assurent nos contempteurs. Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un « orage », mot prisé par Jean-Luc Mélenchon, pire, une tempête a déferlé sur Mediapart ces derniers jours. En cause, cet article explicitement présenté comme un « parti pris », et signé de nos confrères Fabrice Arfi et Antoine Perraud : Jean-Luc Mélenchon joue à saute-cadavre. Était visé dans cet article un texte de Jean-Luc Mélenchon, posté sur son blog, et titré : « Poutine a-t-il tué le cacique eltsinien Boris Nemtsov ? ». Les auteurs y expliquaient comment, dans ce cas précis, « une vision fanatique, des œillères dogmatiques, des réflexes pavloviens, privent M. Mélenchon de toute morale, éthique et politique ».