Le président kényan et son principal opposant veulent se réconcilier

Par
Le président kényan, Uhuru Kenyatta, a parlé de Raila Odinga, son principal opposant, comme d'un "frère", vendredi, lors d'une rencontre entre les deux hommes qui se sont engagés à oeuvrer à la réconciliation après l'élection présidentielle contestée de l'an dernier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NAIROBI (Reuters) - Le président kényan, Uhuru Kenyatta, a parlé de Raila Odinga, son principal opposant, comme d'un "frère", vendredi, lors d'une rencontre entre les deux hommes qui se sont engagés à oeuvrer à la réconciliation après l'élection présidentielle contestée de l'an dernier.