A Bayonne, «rien n'est plus comme avant!»

Par et

Les « artisans de la paix » ont réuni samedi à Bayonne 10 à 15 000 personnes, après avoir mené à bien le désarmement total de l’ETA. Huit dépôts d’armes ont été exhumés par les autorités sous le contrôle de représentants de la société civile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De nos envoyés spéciaux à Bayonne. - Et soudain, place Saint-André, à Bayonne, des photos du désarmement sont apparues sur l’écran géant. Dans une forêt, dans un champ, des hommes et des femmes avec des blouses fluo faisant cercle. Devant eux, des excavations, et des bidons en plastique, couverts de terre, ou enterrés, contenant des armes et des explosifs. Les photos prises dans la matinée, devant huit caches d’armes, ont été présentées à la foule venue célébrer le désarmement de l’ETA, à partir de 15 heures.