Daniel Cohn-Bendit : «L'Europe ne peut plus dire aux Grecs “marche ou crève”»

Par

À Bruxelles, des voix, encore rares, s'élèvent pour demander de renégocier le “mémorandum”, ce pacte d'austérité au cœur de la crise grecque. Hors de question, répond, officiellement, la Commission. Le débat n'arrive-t-il pas trop tard pour Athènes alors qu'à la crise économique s'ajoute depuis dimanche une paralysie politique ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Bruxelles,