Le dollar, arme suprême de Trump

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

C'est peut-être un peu tard, mais enfin il n'est prévu aucune sanction internationale  contre TRUMP qui vient de dénoncer unilatéralement cet accord, lésant tous les pays qui ont investi en IRAN ???

Par contre, je suis intriguée par la proposition de MACRON de vouloir proposer un "nouvel accord élargi" qui dépasserait la date limite de 2025. Est-ce à dire qu'il aurait une petite idée derrière la tête, comme par exemple dénoncer cet accord, pour en reformuler un autre mais avec d'autres conditions, comme par exemple écarter le dollar au profit de l'euro ? Ainsi l'UE pourrait échapper à l'étreinte étasunienne et l'IRAN pourrait commercer avec l'EUROPE.

Google ,Microsoft etc. n'ont aucun intérêt à ne pas  travailler en Europe ....nous sommes leurs meilleurs clients et ils ne paient pas d'impôts !Laissons les EU et Israël se débrouiller avec  leurs amis wahhabites qui sur le long terme n'ont certainement pas le même calendrier Ils appliquent le proverbe "assieds toi au bord de l'oued tu y verras passer le corps de tes ennemis"        

Aaah ! si vous touchez au COCA vous déclenchez une guerre commerciale ! N'oubliez pas que le coca c'est le symbole américain. Idem pour MAC DO.wink

Eh ben,  faites comme eux, les puissants, les importants, contournez la loi. Si c'est interdit en FRANCE, que ça parte du pays voisin qui ne l'interdit pas. Au hasard, LA BELGIQUE ? Pays bien plus démocratique que le nôtre, soi-disant pays des DROITS DE L'HOMME  !!! frown

Le pétrole s'achète  uniquement en dollars depuis l'après guerre 1945 ..... Les contravenants s'expose à des représailles diverses et parfois meurtrieres ( total ) .

certains le font déjà sciemment et ce n'est pas très difficile c'est même plutôt sanitaire et salutaire ! Prendre conscience de son pouvoir dans la sobriété et la sagesse que demander de plus d'autant que le(s) climat(s) multiple(s) ramèneront TOUS les individus sur le "bon" chemin de grès ou de force.

C'est le début de la fin d'un monde à vomir même si l'accouchement se fera aux forceps !

"Nos dirigeants travaillent contre leur propre pays" et les peuples de ces pays ne s'en sont pas encore rendu compte alors comment espérer qu'ils puissent envisager l'efficacité d'un boycott ?

Bizarre, voilà un supporter de l ' euro , plutôt rare chez MP. Je n' entends pas les mordus du Frexit et autre illuminé de FI

J'aime bien l'idee car elle  contournerait tous ces pouvoirs regles par des accords signes par des   dirigeants qui se revelent abusifs et dangereux à tous points de vie. Avons nous d'ailleurs un autre choix?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Ne serait-il pas possible aux européens de se rebeller ensemble? Et de continuer leurs activités aavec qui ils veulent, quitte à attendre des sanctions, qu’ils rejèteraient en bloc. Si le marché américain se ferme en représailles, l’Europe aussi peut se fermer. Mais J’imagine qu’il y a des secteurs où nous sommes totalement dépendants... Mais renoncer aussi complètement à notre souveraineté est très grave, non?

Bravo.

 

« "une bonne guerre" résolverait quelques contradictions ». RÉSOUDRAIT. Merci.

« Mais il ne tient qu'à ceux qui savent de convaincre les autres autour de soi et sur les réseaux sociaux. cool »

En commençant par leur suggérer une GRÈVE de la CONSOMMATION (signez cette pétition). Déserter tous les centres commerciaux et les grandes surfaces un jour par semaine, par exemple...

Extrait d’une intervention de Léon TROTSKY à l’assemblée générale des vétérinaires à MOSCOU Le 28 juillet 1924 !!!! Soit 6 ans après la première guerre mondiale !

Le plan des Etats-Unis : mettre l'Europe à la portion congrue

« Que veut le capital américain ? A quoi tend-il ? Il cherche, dit-on, la stabilité. Il veut rétablir le marché européen dans son intérêt, il veut rendre à l'Europe sa capacité d'achat. De quelle façon ? Dans quelles limites ? En effet, le capital américain ne peut vouloir se faire de l'Europe un concurrent. Il ne peut admettre que l'Angleterre et, à plus forte raison, l'Allemagne et la France, recouvrent leurs marchés mondiaux, parce que lui-même est à l'étroit, parce qu'il exporte des produits et s'exporte lui-même. Il vise à la maîtrise du monde, il veut instaurer la suprématie de l'Amérique sur notre planète. Que doit-il faire à l'égard de l'Europe ? Il doit, dit-on, la pacifier. Comment ? Sous son hégémonie. Qu'est-ce que cela signifie Qu'il doit permettre à l'Europe de se relever, mais dans des limites bien déterminées, lui accorder des secteurs déterminés, restreints, du marché mondial. Le capital américain commande maintenant aux diplomates. Il se prépare à commander également aux banques et aux trusts européens, à toute la bourgeoisie européenne. C'est ce à quoi il tend. Il assignera aux financiers et aux industriels européens des secteurs déterminés du marché. Il réglera leur activité. En un mot, il veut réduire l'Europe capitaliste à la portion congrue, autrement dit, lui indiquer combien de tonnes, de litres ou de kilogrammes de telle ou telle matière elle a le droit d'acheter et de vendre. »

Après la seconde guère mondiale ce phénomène s’est amplifié. Dans un premier temps il faudra stabiliser ( plan Marshall, Bretton Woods) pour reconstituer un marché. En août 1971 Richard Nixon mettra fin à la convertibilité du dollar en or pour imposer le dollar comme instrument monétaire de domination. L’histoire se répète en s’accentuant

Il peut s'acheter en Yuans : le Venezuela, le Qatar, et l'Iran vendent leur pétrole à la Chine dans cette monnaie.

Manque la Coré du nord pour constituer "l'axe du mal"

Eh bien faites comme moi : je ne bois jamais de coca, je ne vais jamais au Mac Do, roi de la malbouffe, je n'ai pas de téléphone portable, je n'utilise jamais les réseaux sociaux, plateformes de commères et de m'as-tu-vu, je n'achète jamais rien sur Internet, vais très rarement dans les grandes surfaces, je limite mes déplacements en voiture (je le peux), boycotte les  produits de d'un certain pays ?  boycotte Amazon et Apple.

Je reconnais utiliser Google et Internet, péché véniel ?

En un mot je suis une intégriste de la consommation, je le peux je suis vieille, la soixante passée. Mais la résistance commence par des petits gestes. Soyons citoyens. Nos politiques sont loin d'être des gens vertueux, je dirai qu'ils se sont faits bien b... par Trump.

A écouter également, ce brillant discours d'Allende à l'ONU en 1972 :

ALLENDE à l'ONU en 1972 © ZINGA Qs160 aKa l'oeil du zoo

@demain peut etre

D'accord mais essayez de convaincre le citoyen lambda de ne plus consommer américain. C'est pas gagné !

commençons par utiliser Linux et les logiciels libres, et les enseigner à l école au lieu de microsoft et compagnie

C'est proprement délirant ce concept de "dollar et les lois d’extraterritorialité "... et après on va se gaver avec la " liberté,tcheu,tcheu,tcheu " comme disait Alain Madelin...la liberté ? ouarf ! A vous lire, plutôt le boisseau. Merci pour votre article qui arrive à point nommé. Tout cela est bien consternant.

Penser dans sa propre caricature des idées d'autrui n'aide pas à penser.

L'idée que Macron a peut-être derrière la tête c'est que Trump une fois accompli son mandat soit jeté aux poubelles de l'Histoire. Mais la date de 2025 indique qu'il envisage aussi que le fou de Washington puisse faire deux mandats, si d'ici là nous sommes encore tous vivants à la surface du globe. Les présidents US ne pouvant se représenter plus de deux fois, peut-être que Macron se donne un peu de temps pour ne pas injurier géopolitiquement l'avenir.

Recommandé 

mais on écrit de gré ou de force

et il manque quelque chose dans la dernière phrase :

"C'est le début de la fin d'un monde à vomir même si l'accouchement du nouveau se fera aux forceps" 

(je ne pense pas qu'il se fera "au forceps", il est déjà et depuis longtemps en train de se faire... en douceur et profondeur...)

Merci infiniment pour ce commentaire, avec la photo, PIZZICALALUNA!

(heu nous pouvons ainsi remarquer mais c'est très secondaire l'absence de femme dans cette entrevue...)

Pour saisir l'OMC, il faudrait d'abord que sa Présidente démissionne et fasse son mea culpa, elle n'est là que pour protéger son mentor N. Sarkozy, je crois même qu'elle en est amoureuse... undecided

Laurent Mauduit en connaît un rayon au sujet de cette effrontée de C. Lagarde.

Oui moi aussi je suis très surprise qu'il n'y ait aucune sanction internationale prévue dans la Loi contre Trump qui vient de dénoncer cet Accord, comme ça, tout seul, comme un grand (alors qu'il est tout petit, âge mental 5 ou 6 ans; même Michel Onfray le dit dans son livre "Zéro de conduite").

Quant à Macron, ne vous faites pas la moindre illusion. Il n'a aucune vision de l'avenir, il n'agit que sur des "coups de tête", de façon inopinée, sans le moindre recul (il est nul en Histoire); à force de mentir, son nez s'allonge comme celui de Pinocchio, vous n'avez pas remarqué ?

Il n'a aucune compétence politique (c'est lui-même qui l'a affirmé pendant sa campagne présidentielle), alors il invente, au gré de ses humeurs.

Une des dernières bourdes qu'il a sortie c'est "la radicalisation de la laïcité" pour contrer les protestations vis-à-vis des religions. 

Faut l'faire quand même surprised!

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Hé! Bonobo, vous êtes de retour ?

je m'étonnais de ne plus vous voir... alors ça va ?

(heu il est vraiment pas beau votre petit bonhomme) 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Sujet des bon vouloir des EU

Ah bon, Trump n'est pas américain?

Bien naïf en vérité. Barroso était le cheval de Troie des industries agro-alimentaires nord américaines, poursuivant de sa vindicte les fromages au lait cru.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Oooooh ooooh ooooh RC74, doucement les basses!

Aux Etats-Unis, beaucoup de gens sont extrêmement investis pour maintenir la Paix. Il ne faut pas tout mélanger. Ne pensez-vous pas que la France peut être elle aussi dangereuse pour certains membres d'autres communautés ?

Qu'appelez-vous un monde civilisé ? Un monde qui met de plus en plus de gens à la rue, un monde qui croule sous ses déchets, qui ne parvient même plus à sauver les siens ? 

Vous devriez relire l'Histoire à partir de l'Antiquité, monsieur RC74!

(drôle votre pseudo... c'est le nom d'un nouveau modèle d'avion ?)

laughing wink

NON c'est l'UE qui doit rompre avec les USA.

Faut pas dire les choses à l'envers.

 

Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ...

C'est un  peu  puéril de conseiller une  relecture de l'Histoire... regardez avec plus d'attention l'Histoire des États-Unis d''Amérique et vous serez sans  doute moins  vindicative ,

 

Ceci dit, Trump n'a inventé ni l'étouffement d'un pays du Tiers-Monde par embargo avant l'attaque finale, ni le traitement cavalier des pays vassaux, pardon, alliés des États-Unis. Clinton aurait fait la même chose, mais avec le sourire.

Ne nous trompons pas d'adversaire : ce sont les États-Unis qui sont dangereux, pas Trump.

À quand un boycott par le monde civilisé de cet État voyou ?

***

L’Etat voyou

William BLUM

Quatrième de couverture « Si j’étais président, j’arrêterais en quelques jours les attaques terroristes contre les États-Unis. Définitivement. D’abord, je présenterais mes excuses à toutes les veuves, aux orphelins, aux personnes torturées, à celles tombées dans la misère, aux millions d’autres victimes de l’impérialisme américain. Ensuite, j’annoncerais aux quatre coins du monde que les interventions américaines dans le monde sont définitivement terminées, et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51e (...)

 

Ridicule!

et 50 recommandés!!! surprised

parfois je me demande où je suis... undecided

(pas sur Médiapart en tout cas)

 

Excellente cette question sur les montages juridiques possibles pour l'évasion fiscale, mais pas pour contourner cette espèce de monopole ?

Pouvez-vous m'expliquer en quoi " renforcer l'union politique" modifierait la loi d'airain de l'extra-territorialité imposée par les Etats-Unis?

Parce que l'UE est un des plus grand marché du monde, si l'UE prend des mesures de rétorsion à chaque fois qu'une entreprise européenne est emmerdé par les lois extraterritorials américaines, l'application de ces dernières va changer assez vite. Les leviers de pressions qui sont trop faible au niveau national sont puissant au niveau du marché unique. 

D'ailleurs l'UE a pour l'instant été épargnée par les mesures protectionnistes de Trump car les menaces de rétorsions européennes est bien plus crédible que celles d'un état qui dispose d'un marché 10x plus petit que celui des USA. 

Mais cela demande du courage politique et la volonté d'avoir une politique extérieure commune.

Parce que l'UE a le poids économique pour faire plier les Etats-Unis si elle parle d'une seule voix et menace de sanctionner les entreprises américaines en retour.

Bah, les états qui composent l'UE sont dans la majorité des suiveurs. Donc, il suffit qu'il y en ait un qui ose dire à TRUMP, "STOP ça suffit", pour que tous les autres s'y collent aussi.

J'en suis encore à me demander pourquoi les EUROPEENS n'ont pas encore réussi à créer leur propre "GOOGLE" sur notre continent. Qu'Est-ce qui les en empêche ??? surprised

Il en existe beaucoup: ixquick, Oscobo, Hulbee, Qwant,  Wegtam, Unbubble, ...

Ils n'ont juste jamais pris et représentent au max 1% du marcher. La domination de google (93% des recherches en europe) n'est pas due à une absence d'offre en Europe mais au choix des consommateurs.

Créer une entreprise aussi puissante et hégémonique que google n'est pas une mince affaire. 

Où est donc passé l'anti impérialisme Américain ?

Ils ont été anti impérialiste jusqu'à ce qu'il n'y ai plus d'impérialistes concurent.

C'est la statégie de base d'un trust commercial, quand il n'y a plus de concurents vous pouvez fixez les prix à votre aise ..

Ca a duré quelques décennies, aujourd'hui le résultat est qu'il y a plusieurs empires en gestation .

C'est ce monde multipolaire vers qui nous devons nous tourner pour lui donner une chance de prospérer, c'est lui qui nous permettra d'exister .

Car vaut mieux être petit dans grand que grand dans petit .

Donc avec cette loi d'extra-territorialité, si j'ai bien compris, tous les pays -via leurs entreprises- qui font des transactions internationales en dollars doivent suivre les embargos américains.

C'est ce que subit Cuba depuis 60 ans.

+1

Idem, j'utilise "écosia" depuis plusieurs années (et il ne me déçoit pas) aussi comme moteur de recherche mais je ne connaissais pas lilo...merci

Et combien ont un grand coeur dans un si petit corps et ne s'en porte ni à l'étroit mais grandit   quand même? 

J'utilise ixquick depuis des années, aucun problème !

Les dirigeants et media dominants occidentaux ont accepté une telle propagande des néocons que Poutine, le seul dirigeant pouvant faire office de contre-poids, nous est présenté comme Hitler (dixit H. Clinton) dirigeant de l'axe du mal.
L'OTAN a semé le chaos et tué des millions d'arabes en Afghanistan, Irak, Libye.
Sans Poutine, la Syrie serait une 2ème Libye.
Trump, l'Arabie Saoudite et Israël ont le culot d'affirmer que l'Iran est responsable du terrorisme international. Les médias relaient ça sans barguigner !
Pour être agréable à l'AIPAC et Israël, Trump serait bien capable de nous faire une 3ème guerre mondiale frown
On vit une époque formidable sealed

Contrairement aux pays occidentaux qui sont à genou devant les USA, les BRICS prennent petit à petit les mesures nécessaires :
- Les États-Unis ont fait pression sur les autorités réglementaires de l’Union européenne pour limiter l’accès de la Russie à SWIFT, le système de paiement international fondé par deux cents banques anglo-saxonnes dans les années 1970.
- Il est certain désormais que le petro-dollar se trouvera bientôt concurrencé sur le marché des changes par une nouvelle monnaie internationale, associant le yuan chinois et le rouble russe elle-même adossée aux cours du pétrole et de l'or (petro-yuan)

 

Les moteurs de recherche sont un détail...quand on sait qu'Android et ChromeOS (donc Google) font tourner 75% des écrans en France. Hégémonique est le mot exact. Et le reste c'est Apple et Microsoft de toutes façons! De plus Dailymotion s'effondre devant Youtube (Google) et de toutes façons les plus farouches opposants au système utilisent ces produits puisqu'il n'y en a pas d'autres!

merci

Merci pour ces infos.

Et Qwant et Duck-duck-go ?

Je ne sais pas, dites-moi ?

C'est bien à cela que je faisais allusion , en ajoutant que les américains étaient de grands soutients de la décolonisation .... à leur profit exclusif .

« Ecosia et Lilo utilisent les résultats du moteur de recherche Bing développé par Microsoft (M$ pour les intimes). Lilo utilise apparemment aussi les résultats de Google et de Yahoo. »

Et qu'en est-il de Qwant (que j'utilise avec bonheur depuis plusieurs mois, pour son absence de cookies) ?

@BLG2

Dans la romance que vous vous racontez à vous-même -la romance qu'on vous a fait apprendre par cœur - on pourrait presque y croire.

Mais vous voyez bien que ce qui existe exactement et que ceux qui sont à la tête de l'U.E n'agissent pas dans le sens de votre romance ni dans l'intérêt des peuples européens.

Alors quoi, qu'est-ce qui est réel ?

La politique en cours au sein de l'U.E ou votre romance ?

 

Vive TRUMP, 

Épargnez-nous vos dessins immondes. Merci.

Vous pourriez me reprocher mon agressivité quelque peu gratuite, mais pourquoi "stupides" ? Serait-ce "stupide" de ne pas aimer des dessins de mauvais goût ? Je ne vois pas où est la "stupidité". Appréciez tant que vous voulez les dessins de Bonobo. A chacun son (mauvais) goût...

Vous n'êtes pas la garante du bon goût ou du mauvais goût. Votre posture est d'une stupidité crasse. Mais vous êtes déjà très bien connue pour cela et malheureusement bien incurable.

Donc notre cher Chessy trouve ce dessin, de bon goût...

....................

, et me traite de "stupide "crasse" et "incurable"...

Encore des mots délicieux du meilleur goût...

Allez, bonne soirée !

 

"Je ne comprends pas"

Combien cette illustration vous va à merveille ! innocent

N'inversez pas les choses de façon perverse, je vous prie, en maintenant m'attribuant ce dessin, alors que c'est vous qui le défendez.

Je dis, de façon assez agressive (ai-je eu tort ou raison, c'est à voir) que je trouve ce dessin immonde et prie Richard Bonobo de nous épargner son parfait mauvais goût. Et vous venez à ma suite me traiter de stupide, alors qu'il ne s'agit évidemment aucunement de stupidité, mais de goût. Et vous venez ensuite vous en prendre à ma soi-disant "posture", avouant là votre jalousie et votre infériorité dont vous n'avez même pas conscience...

Je n'ai aucune posture ; je parle de la place qui est simplement la mienne.

Et vous devriez changer de pseudo, on vous prend pour une femme.

Ciao

Une fois n'est pas coutume, je vous recommande tant votre post illustre avec brio mon propos et je n'ose pas parler de vésanie mais...

Et je vous souhaite d'avoir en quelque domaine le talent de Bonobo

richard-bonobo-104-1-1

Sauf que vous êtes bien incapable de me répondre en argumentant, sauf en empruntant maintenant (et voulant imiter Perraud) ses termes ("vésanie") les plus dégueulasses...

Mais cela fait un bout de temps déjà que vous venez parfois derrière moi, vous en prendre à moi. Et ce n'est jamais pour venir défendre quelqu'un (Bonobo, aujourd'hui), mais uniquement par jalousie, parce que mon autorité vous dérange. En cela, je le répète, vous ne faites qu'avouer votre infériorité. 

Et maintenant vous pouvez continuer, je vous laisse le dernier mot, pour tenter de vous racheter, mais je crains fort que cela soit trop tard ;-))

NB : N'imite pas Perraud qui veut...

Réfléchissez.

?? Je ne pense vraiment pas avoir le style de Perraud mes posts en attestent hélas. Mais ce n'est pas mon ambition non plus...

Et vous pour qui vous prenez-vous ? Avec votre si gros sentiment de supériorité et si insignifiant en somme ?

Vous n' avez pas le talent de Perraud, le génie loin s' en faut, pas une mitra nomade n'a crié bravo smile

Mais dans ma peau bien peu me chaut !

Oui Babette elle est fondamentalement odieuse comme vous le dites et se prend aussi très au sérieux. Il lui arrive même parfois de se prendre des retours de manivelle mais rien n'y fait. Elle n'est jamais responsable de quoi que ce soit. Les autres sont d'affreux méchants, des jaloux, pensez-donc! Bonne soirée !  

Vésanie :

" La vésanie désigne un désordre mental, un affaiblissement psychique. Ce terme date de l'époque du médecin aliéniste Philippe Pinel, qui l'employait pour désigner les « égarements de l'esprit non fébriles », c'est-à-dire les désordres mentaux non organiques. Le terme fut remplacé en 1850 par celui de psychose, mais fut encore employé pour désigner des psychoses de longue durée avec affaiblissement psychique, en particulier dans l'expression "démence vésanique".

Sources / Wikipedia

  • Nouveau
  • 09/05/2018 19:48
  • Par

On pourrait aussi faire des transactions en Yen, si les japonais ne sont pas trop frileux ou en or, qui n'a, depuis bien longtemps, pas été considéré par les E-U

Ce serait un sacré retour aux débuts du XXe siècle!

Mais non... en Yuan... c'est évident ! Tout, sauf l'euro... trop cher... par rapport au dollar...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Faut bien qu'ils justifient leurs émoluments à Bruxelles...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Vous aurez du mal à nous arracher des larmes... sur le devenir des spéculateurs capitalistes européens en Iran... ce sera difficile
@QUIDAM LAMBDA
Les USA décident, pour faire plaisir à Israël et à l'Arabie Saoudite, que l'Iran est un État voyou, OK.
Les USA interdisent aux entreprises françaises de commercer avec l'Iran, OK.
Peugeot, Airbus et d'autres étaient prêts de signer des contrats avec l'Iran, OK.
Pour ma part, je vois de potentiels salariés français qui ne seront pas embauchés.
Les spéculateurs sont des parasites qui officient surtout dans le monde de la Finance et non pas dans l'économie réelle et productive.

La dernière fois que les USA ont obligé l'Europe à sanctionner la Russie, c'est surtout le monde agricole français qui en a pâti et pas des spéculateurs.
Joe Biden: “Europe was hard to convince of sanctions against Russia”
"nous avons passé tellement de temps au téléphone pour nous assurer que tout le monde, de Hollande à Renzi à l'époque, ne s'en irait pas. Ils ne voulaient pas d'une partie de ces sanctions à l'encontre de la Russie. Cela a eu un impact sur eux. En gros, c'était à toi de faire ça. Et Dieu merci, Merkel était assez forte à l'époque pour qu'à contrecœur - elle ne l'aimait pas non plus - elle se tienne avec nous".

 

Quand on veut diner avec le diable on s'assure de la longueur de sa cuillère, on fait pas l’effarouché au moment de l'addition !

 

C'est le chat d' Iran??

 

"La dernière fois que les USA ont obligé l'Europe à sanctionner la Russie..."

L'Europe a fermé sa gueule... si ma mémoire est bonne...

 

Mais enfin, personne ici ne chiale sur les "capitalistes européens en Iran ", on parle de la guerre et des bombes qui vont pleuvoir sur le peuple Iranien comme partout avant il en est tombé sur les peuples Irakien, Libyen, Afghan, Syrien, Kurde et Yéménite pour ne parler que des plus récents.

Et occasionnellement il est aussi question des risques de propagation du conflit en cours nous dirigeant droit vers la Troisième guerre mondiale ! C'est de cela qu'on parle ici.

 

Relisez l'article... au lieu de fantasmer sur un pire qui n'est jamais sûr... surtout avec un Poutine assez "démonstratif" à sa porte...

Il serait peut-être temps que l'Europe se réveille, justement. Je ne tiens pas à vivre dans un monde dominé par la Chine.

....OUIIIII ! BIEN VU !!!

La regime chinois est tout aussi impérialiste et dictatorial qu'un autre . Pour admirer l'impact de son influence et l'efficacité de son colonialisme, rendez-vous au Laos ou en Thaïlande, par exemple. Là, comme en Europe, les dirigeants ont érigé la vassalisation des pays à l'egard d'un chevalier blanc en doctrine politique. Funestes conséquences pour les populations. 

 Le  Monde dominé par la Chine nous n'en sommes pas là ...Les dirigeants chinois ont suffisamment à faire chez eux  Quoiqu'il soit la Chine comme la Russie sont des pays de vieille civilisation avec qui nous pouvons avoir d'excellentes relations culturelles et commerciales  

Et pourtant, il faut bien l'admettre, la CHINE est partout, jusque sur vos assiettes et votre couvert posé sur la table. Elle est également présente physiquement en AFRIQUE et certains Africains commencent à s'en plaindre. Chez nous aussi, combien de Chinois détiennent dans le Bordelais des châteaux ?

Donc, ne sous-estimons pas LA CHINE qui s'éveille au monde depuis un bon moment déjà.

A tout hasard, ne perdons pas de vue que LA CHINE détient en majorité la dette des USA. Quand elle veut elle explose les USA qui se prétendent le leader dans le commerce mondial mais avec l'argent chinois. C'est assez cocasse ! laughing

Pour le coup c'est le nombre qui fait la force avec 1,5 milliards de Chinois. C'est sans doute pour cette raison aussi que l'UE tente d'exister avec son demi milliard d'Européens.

On peut bien partager tout ce qui ce dit ci-dessus... économies.... finance .... pouvoir... colonisations etc... etc... mais notre planète ne se démultipliera pas seulement avec un claquement des doigts  ; ne sommes-nous pas déjà dans la guerre des matières premières sans parler des matières de survie ? Qui peut croire que le climat est à négliger quand on en subit les conséquences tout en regardant ailleurs ? 

Chaque individu nécessite de manger et de boire (même immangeable ou imbuvable) d'où qu'il vienne. Quel chemin faisons-nous prendre à notre planète avant toutes questions ?

Ceux qui ont mis les pieds en Iran savent combien ce peuple ne mérite en rien cet ostracisme

Ceux qui ont mis les pieds à CUBA savent combien ce peuple ne mérite en rien cet ostracisme depuis 60 ans.

Pax américana économique ? Vous êtes cynique ?
  • Nouveau
  • 09/05/2018 19:59
  • Par

Et si une entreprise fait une transaction en euro avec l'iran c'est quoi le problème ??? Quelqu'un peut m'expliquer??

aucun, sauf que l'euro n'est utilisé  pratiquement qu'en Europe. Les Banques centrales n'ont pas suffisamment d'euros dans leurs réserves de devises. Par ailleurs, les clients ne peuvent pas se financer sur le marché international en euro.

La chine a réglé le problème avec certains pays notamment l'Iran en achetant son pétrole en Yuan, mais l'Iran va être obligé d'utiliser cette devise pour acheter auprès des chinois, Airbus n'acceptera pas d'être payé en Yuan.

déficit abyssal US, il faut aussi arrêter d'acheter ses bons du trésor...

 

"...si une entreprise fait une transaction en euro avec l'iran c'est quoi le problème ???"

Jusqu'à -30 %....

Est ce que l'OMC valide çà?  On va s'apercevoir que l'OMC dont on nous rabat les oreilles dès que l'on veut faire quelque chose , n'est en fait qu'un gros nuage de fumée , comme d'habitude , on se fout de nous.

TRUMP me fait penser aux pirates qui sévissaient sur les mers et qui imposaient leurs lois par la force et la violence.

Sinon, oui, TRUMP est une belle occasion pour l'UE de prendre la poudre d'escampette en se libérant des chaînes des USA et de leurs lois extraterritoriales qui font grand tort à nos économies. Comme les USA n'ont pas d'argent, ils rackettent les autres.

Il serait temps de redonner ses lettres de noblesse au commerce international avec qui on veut.

Mais comme l'iran ne sera plus approvisionné que par la chine , il lui en manquera encore des yuans. Je crois que la chine bénéficiera grandement des conneries de moumoute. De plus , poutine et maduro ont tout intérét à la décision de trump, merci qui , merci donald et bitetanyaou.

""""Quant aux entreprises, elles savent trouver de très bons juristes pour faire de la fraude fiscale, il est étonnant qu'elles n'investissent pas pareillement pour trouver une parade à Trump et au chantage au dollar. """"

Bien d'accord avec vous.

« l'Europe c'est une zone économique qui rivalise largement avec les USA et la Chine »
@L'EMPIRE
Vos données sont un peu erronées.

Globalement, l’UE est en excédent vis-à-vis des États-Unis (49,2 milliards d’euros), de la Suisse (18,6 milliards), de la Turquie (4 milliards) et du Canada (2,4 milliards).
En revanche, elle est déficitaire face à la Chine (66,3 milliards), la Russie (29,5 milliards), la Norvège (12,6 milliards), le Japon (4,9 milliards), l’Inde (2,4 milliards) et la Corée du Sud (1,3 milliard).

Pour vous en donner une idée, regardez ce qui est arrivé à Kadhafi....

De quoi et de qui (et pourquoi) les USA nous protège-t-il ?  Ne serait-ce pas la première question à se poser ? Avons-nous besoin d'un proxénète ?

Je parlais de la taille des marchés, pas des balances commerciales. Mais en effet, c'est un aspect à prendre en compte même si c'est souvent des relations de co-dépendance dans lesquelles les états excédentaires n'ont pas tellement plus à perdre que les états déficitaires. Les sanctions UE à l'encontre de la Russie sont un bon example. 

Article site " patrimoinorama " - (2008) :

" Le dollar , une monnaie de singe ? 

http://www.patrimoinorama.com/index.php?option=com_content&task=view&id=5628&Itemid=32

*****

Même les turbines de nos réacteurs nucléaires sont désormaus américaines. Pensez-y quand vous allumez la lumière, vous êtes condamnables par les US !

TRUMP dit à Macron tu feras ou je te dis de faire point ..........c'est le libéralisme du camp Macron !

La réponse à Trump pourrait se faire rapidement si les autres pays décident d´un embargo commun sur les USA! Le Moyen Orient a des moyens de pression très forts avec le pétrole et la Chine est la deuxième économie mondiale!

Le problème c est le gros bouton nucléaire et on sait qu ils l utiliseraient !

Je vous rappelle que seuls les Etats-Unis l'ont utilisé et fait de nombreuses victimes. Pas de procès d'intention. 

  • Oui pour dire que la réponse des état unis serais là dissuasion nucléaire justement ,vous avez mal compris mon commentaire !

Excusez-moi.

Avec tous les précédents dans ce domaine, il fallait être crétin pour signer des contrats avec l'Iran en dollars ! 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Je me souviens d'un vieux film du génial Wim Wenders sorti en 1977. Á l'époque je voyais tous ses films.

Celui-là s'intitulait L'ami américain. Le propos n'a que peu à voir mais c'est le titre qui, à la lecture de cet article, me fait tout d'abord tilt.

Sur le chapitre qui nous intéresse au présent, il faut bien se pénétrer de ce contre-titre, surtout à l'heure d'un regain de guerre froide :

L'ennemi américain !

(On pourrait y ajouter tous ses alliés...).

****** je partage vos analyses .

Excellente analyse 

Je comprends mieux pourquoi MERKEL faisait la tête lors de sa visite chez TRUMP. Elle plus que nous risque bien plus. Et sa balance commerciale à l'exportation risque de montrer quelques signes de faiblesses. A l'évidence TRUMP déteste MERKEL. Est-ce son machisme qui parle ou ses origines allemandes ??? surprised

Tout simplement, bravo pour votre commentaire.

  • Nouveau
  • 09/05/2018 20:12
  • Par

C'est bien mon premier désaccord avec Martine Orange. Et le contenu de son article semble me donner raison. Trump n'en est pas à ses premières déclarations tapageuses qui alimentent les chroniques des médias. Hier, il voulait anéantir la Corée du nord, aujourd'hui c'est tout juste s'il ne roulerait pas un patin à son dictateur. La règle de sanctions liées à l'utilisation du dollar dans les transactions et jugées néfastes pour les intérêts des USA n'a d'effet que s'il s'agit d'une société ou deux, pas de la planète entière excluant Israël et l'Arabie Saoudite. Ça n'a pas de sens. De plus les incidences sur cette région seraient catastrophiques et même si le premier ministre d’Israël semble se réjouir d'un conflit, quand on possède la surface de la Bretagne il serait préférable se méfier du résultat final...

Qui peut aimer partager "le cauchemar américain" ? étrange !

"""Tu dois avoir de mauvais conseillers à virer rapidement."""

Euh, je parlerais pas aussi vite, car un de ses conseillers préférés reste quand même Brigitte !

Une question :

- c'est elle qui lui a appris la calinothérapie en politique étrangère ? laughing

+++ absolument ! 

En parlant de RUSSIE, on ne sait pratiquement rien de la vie des Russes. POUTINE a t-il fait en sorte que leur vie s'améliore ? On en sait rien. frown

Aujourd'hui je comprend parfaitement ce que dit Mélenchon quand il parle de l'empire Américain!

Eh oui ! Les Cubains l'ont compris depuis 60 ans, eux. Aujourd'hui, ça risque de nous toucher, alors on ouvre enfin les yeux...

et s'il devait y avoir une guerre entre la Russie et l'Amérique qui serait aux premières loges ? les Européens... de l'Otan. Non ?

Ils étaient quand même des millions à le suivre hier à Moscou, je ne suis pas sure qu'il ait contraint tous ces gens à manifester ?

@ Akama

Alors il faut y aller voir par soi-même. Voyager...aller dans la Confédération des Etats indépendants, prendre le Transibérien et écrire des poèmes...

 

Boycotter maintenant les produits US (Google, Microsoft, Facedebouc, etc...) a été évoqué plus haut.

Mais est-ce encore possible?

L'aliénation qui est la nôtre nous permettrait-elle encore, dans un sursaut de lucidité, de faire le sacrifice d'un confort auquel nous sommes habitués depuis bien longtemps ?

Qui peut, seul, se désintoxiquer d'une drogue aussi puissante que le consumérisme, érigé en valeur macro-économique incontournable à la génération des profits, moteur de notre civilisation ?

Ce qu'il faut revoir en profondeur, c'est ce modèle de société létal.

Mais à part les générations futures, absentes car pas encore nées, et n'ayant pas voix au chapitre, personne n'y trouve d'intérêt immédiat.

A moins d'y être contraint.

Après nous, le déluge...

 

Dépendant des USA, nous européens, sommes tous des connards enchaînés!

AH AH AH ! laughinglaughinglaughing Surtout avec TRUMP qui s'y connaît en la matière !!! laughing

Ca serait assez cocasse, croustillant, que la prostituée qu'il a payée pour qu'elle se taise le fasse chuter de la Maison Blanche, mais pas tout de suite, afin que les Européens aient un laps de temps pour se libérer des chaînes étasuniennes par rapport aux transactions commerciales internationales qui puissent se payer en euros. Mais aussi sortir de cette LOI DE ROSTCHILD comme l'a fait si courageusement le CANADA, il y a deux ou trois ans.

C'est quoi la loi de Rostchild et qu'on fait les Canadiens ?

Voilà un excellent résumé de la problématique des européens.

Les entreprises qui ont commencé à investir en Iran peuvent d'ores et déjà enregistrer des write-offs sévères dans leurs comptes.

Se battront-ils pour lancer l'euro dans les opérations internationales ? Ca pourrait être un moment de lucidité pour Français et Allemands. Ca serait comique  aussi de voir les Anglais chercher à conclure des contrats en € ...

Dans la liste des "caniches", vous avez oublié J.Chirac, c'est en 1998 que ces "lois" ont été étendues aux entreprises étrangères.

C'est vrai que Chirac a dit non à Bush pour la 2ém guerre contre l'Irak, c'est à peu près la seule chose intelligente qu'il ai faite, c'est vrai aussi que nous n'avions pas encore rallié l'OTAN (merci Sarko), et donc nous étions libres d'opinion et de décision.

J'espère que cette fois la cohorte des atlantistes béats vont finir enfin par comprendre : non, les USA ne sont pas nos amis !!

***

Le pouvoir de l'armée américaine est en fait très limité. Et les américains ne veulent pas perdrent d'hommes, ce qui limite encore plus les possibilités. On va peut-être s'apercevoir qu'Ubu Roi est nu...

Ubu est moins stupide qu'on ne croit...

G. Friedman "..c'est cynique, amoral, mais ça marche ". Extraits du discours. © Thalie Thalie

""""On va peut-être s'apercevoir qu'Ubu Roi est nu...""""

C'est d'autant plus vrai qu'ils vivent à crédit perpétuel depuis longtemps et LA CHINE détient la majorité de leur dette monstrueuse. Quand elle veut, elle coule les USA. Mais bon c'est peut-être pas dans son intérêt immédiat. Elle attend son heure, avec son président nommé à vie. Il est encore jeune et en bonne santé, il a du temps devant lui pour peser le pour et le contre.

L'Euro n'est pas la monnaie du commerce mondial parce que les dirigeants européens ne l'ont pas voulu. Parce qu'ils sont inféodés aux USA. Pas la  peine de chercher plus loin. Seule la France a gardé ses distances, jusqu'à ce que Sarko nous fasse sagement entrer dans le commandement intégré de l'OTAN. Il serait grand temps de remettre cette dépendance totale en cause. Elle pouvait se comprendre à la limite tant que les USA s'engageaient à protéger l'Europe, mais grâce à Trump il est maintenant clair pour à peu près tout le monde que c'est du rackett et rien de plus.

+1

Whaaaa. Je vote pour vous. 

Merci pour ce rappel.

Mais concernant les energies fossiles, vous pensez pas qu'elles sont assez taxées??

La valeur d'usage (le prix qu'on est prêt à payer) est encore très supérieure au prix TTC des énergies fossiles; autrement dit, on gaspille encore énormément. Voitures à 1,2 personnes en moyenne; embouteillages toutes les heures de pointe faute de compétence et d'offre des AOTU (autorités organisatrices de transport urbain, STIF, Sytral, RTM etc) pour la précollecte vers les réseaux  pour l'alternance domicile travail; parc immobilier passoire thermique, kérosène et mazout navire presque non taxés et pourtant très polluants etc etc. Comme je l'ai écrit il est essentiel, pour qu'elles soient socialement et politiquement acceptées, que ces taxes ou surtaxes soient des redevances affectées au financement des transitions énergétiques, pour les accélérer en push pull (effets prix fossiles chers et soutiens aux alternatives).

La valeur d'usage pour les ménages est une valeur théorique relative. Elle n'est pas la même pour un ménage gagnant 2500 € / mois  et celui qui gagne 8 000 € par ex !

""""Begin  s'était d'ailleurs fait réélire en allant faire bombarder Salman Pak le 7 juin 81 (lire 2 minutes over Baghdad, par le chef d'escadrille). Il avait d'ailleurs déjà organisé un raid secret le 30/09/80 sur le centrale électrique de Baghdad Dora avec des avions déguisés aux cocardes de l'Iran, afin de relancer la guerre alors que Saddam Hussein priait le SG de l'ONU d'organiser un cessez-le feu.""""

Normal, ISRAEL est la "main" des USA au PROCHE-ORIENT. Donc, méfiance là encore.

Sinon, votre post vient renforcer les propos tenus par FRIEDMAN G. dans la vidéo postée plus haut par GABAS.

Merci à vous deux smile, c'est puissant et la nausée n'est pas loin.

Donc, si je suis bien les propos de G. FRIEDMAN (vidéo ci-dessus), DEACH et les terroristes djihadistes chez nous ce n'est pas un pur hasard. C'est peut-être même la CIA qui les siffle à des moments bien précis. Les USA ont voulu la création de l'EUROPE. Maintenant, je me demande s'ils la souhaitent toujours ? surprised

Bernard CORNUT

Pour compléter le propos de Bernard CORNUT..... comment le dollar est devenu monnaie internationale en mettant fin aux accords de Breton Woods ( contre l’avis du Général De Gaulle)

Avec les dépenses considérables engendrées par la guerre du Viêt-Nam, la compétitivité accrue des pays européens et celle du Japon, le gouvernement américain réalise en 1971, pour la première fois au XXe siècle, un déficit commercial. Le 15 août 1971, le président Richard NIXON change complètement la donne du système monétaire international en annonçant la fin de la convertibilité du dollar en or.

En clair Nixon demande aux autres pays occidentaux de supporter avec les USA les dépenses liées à la guerre du Vietnam.. Voici pourquoi, notamment le dollar s’appuie sur la coercition imposée par la première armée du monde (et que le moteur de l’economie US est, encore et toujours... le complexe militaro-industriel).

Votre résumé ne dit que des choses justes, exactes, vérifiables. Même s'il ne peut pas tout dire, faute de temps, des ignobles stratégies de "l'Occident" ( Royaume-Uni, France, et le reste de l'Europe) pour se gaver de pétrole au moindre prix, et sans le moindre souci de quoi que ce soit :

- ni des conséquences de la corruption parfaitement organisée des "autorités" sur place 

- ni des peuples asservis

- ni des massacres récurrents avec les guerres cyniquement entretenues au profit des copains mafieux marchands d'armes,

- ni de la pollution à l'échelle planétaire,

- ni même de l'avenir, la ressource étant exploitée à outrance.

***

Dans quel mer.... on vit avec tous ces dirigeants qui nous entourent et ça ne va pas aller en s'améliorant... comment peut se faire le nettoyage ?

Il est génial ce trump, l'iran n'a probablement pas besoin des usa ou de l'europe, la chine sera son client pour le pétrole et son fournisseur pour toutes ses importations, la corée du nord sera son fournisseur pour tout ce qui concerne le nucléaire.

Encore bravo au génie à moumoute. Aprés l'afrique , la chine va conquérir le moyen orient.

ite missa est

Les nations unis n'ont rien à dire , l'OMC non plus.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Ne vous inquiétez pas ! Avec ses 18% Macron va nous la faire "great again"... "Aie confiance..."

  • Nouveau
  • 09/05/2018 22:03
  • Par

Bonjour,

qui peut m'expliquer pourquoi il est si difficile de décréter dans l'instant des échanges en euro avec l’Iran ?

Cordialement

Simplement parce qu'il n'y a pas assez d'euros en circulation dans le monde pour que ce soit possible. Les transactions se font dans la monnaie que tout le monde accepte et que tout le monde a en réserve. Même les iraniens ont des dollars dans leurs coffres. Cela pourrait changer mais il faut une véritable politique européenne et du temps. La seule solution à court terme est le troc. Que Airbus accepte d'être payé en pétrole qui sera revendu à l'intérieur du marché européen à Total. mais c'est compliqué et présente des risques vu la volatilité des prix du pétrole. Airbus a aussi un autre problème, c'est qu'une partie des composants de ses avions sont fabriqués aux Etats-Unis qui peuvent les mettre sur la liste des composants stratégiques non ré-exportables et ne se priveront pas de le faire. 

Mais nous fabriquons aussi des composants pour le Boeing, on peut aussi les rendre non-exportables...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Eh bien nous fabriqueront ces composants et cela créera des emplois !

Et vous avez peut-être une solution pour acquérir la technologie et le savoir faire correspondant en un coup de baguette magique? On ne construit pas un avion moderne tout seul dans son coin comme un vieux Latécoère. Les Chinois, après des décennies d'effort, parviennent juste à construire des petits avions et encore avec beaucoup de technologie importée. La haute technologie et ses compétences sont distribuées sur toute la planète et un pays de la taille de la France n'en possède qu'une partie.  Pour vendre des avions civils, il faut aussi que ces technologies soient accessibles à un coût bien plus bas que pour les avions militaires, et là le choix devient très restreint, car il y a des investissements colossaux derrière. Ce qui fait que l'A400M est un gouffre financier et connait autant de pannes est que précisément on a voulu faire fabriquer les composants par des industries qui n'étaient pas celles qui avaient les bonnes compétences, ceci pour motif d'autonomie européenne et de redistribution. 

Le problème est très bien décrit par Martine Orange.

Vous pouvez commercer en Euro, à condition que vous acceptiez que tous vos intérêts en relation avec les américains soient compromis (gelés, confisqués etc...).

Aucune banque ne prendra un tel risque, déja sans banque, pas facile de faire des affaires.

Peut-être faut-il demander à Attali la raison de ce paradoxe...

Je ne vois pas pourquoi Trump pourrait remettre en cause le traité de Vienne avec l'Iran et l'Europe ne pourrait pas remettre en cause les lois d'extraterritorialité qui la vassalisent...

L'Europe n'a pas signé ou voté ces lois. Elle lui sont imposées comme règle dans un jeu asymétrique. Les entreprises ne peuvent s'en affranchir que si elles n'ont aucun intérêt aux Etats-Unis, ce qui est très rare. Une Europe politiquement unie pourrait peut-être élever le ton et menacer de rétorsion les intérêts américains en Europe mais l'Europe est actuellement le ventre mou du Monde et les poussées nationalistes actuelles ne font que renforcer cette molesse qui nous condamne à suivre les conditions du maître du moment. La seule solution est d'aller vers plus d'union politique en Europe en tournant le dos aux mirages idiots du nationalisme. Les nations européennes isolées sont simplement trop petites pour être prises au sérieux par n'importe lequel des grands joueurs.

Exact.

Trump avait déjà provoqué l'Europe à s'émanciper de la tutelle US et de se renforcer en baissant les crédits de l'OTAN.

Les dirigeants de l'UE ont été incapables de relever le défi. Ils ont préféré rester dans le statu quo. de la faiblesse dont Trump tire avantage. Qui pourrait le lui reprocher.

Le seul moyen d'obliger les US a revoir ses lois sur l'extraterritorialité sont... la rétorsion et la menace.

Un jeu stupide qui consisterait à taxer les GAFAM du montant des contrats perdus par Airbus, par exemple.

Pas besoin que l'europe dans son entier prenne des sanctions rétorsion contre les USA il suffit que les 5 plus gros pays d'europe le fasse . En plus , je ne comprends pas pourquoi l'OMC accepte ces lois d'extraterritorialité, l'europe pourrait faire que l'OMC les condamne et les interdise. En fait personne ne veut lutter contre les USA , nous sommes les valets de Trump et il aurait bien tort de ne pas faire toutes les conneries que son cerveau malade et les israeliens qui le tiennent par les Coui...s lui dictent.

L'UE est une union douanière, ce qui veut dire que les taxes à l'importation sont partout les mêmes, donc c'est au niveau européen que cela se joue. Ceci étant dit, si les 5 plus gros pays d'Europe sont d'accord sur la marche à suivre, le reste viendra.

Plus d'Europe pour quel résultat puisque de toutes façons les peuples sont et seront de plus en pus à l'index et remplacés par des robots avant de les exterminer ? On fait quoi quand c'est déjà mal barré ? 

Putain j ai lu l extrait c est flippant !!

On va bien voir ce qu'ils vont faire ? À mon avis pas grand-chose, ce sont des nuls est des couilles molles; ils vont de coucher devant ce con de Trump.

"À l’exception de la zone euro, [l'euro] n’est pas une monnaie d’échange commercial. Ces dernières années, à plusieurs reprises, des pays notamment l’Iran, ont suggéré que les contrats pétroliers soient libellés en euro. L’Union européenne ne s’est jamais saisie de cette question, préférant laisser le champ libre au dollar."

Je ne comprends pas pourquoi l'Europe a ainsi préféré la domination du dollar : qu'avait-elle à gagner ou à conserver ? ou quels intérêts protégeait-elle de cette façon ??...

Ça y est, l'Amérique est great again. 

Il y a une évidence que vous négligez : les Etats n'ont pas d'amis, ils n'ont que des intérêts. Cela se vérifie partout et depuis la nuit des temps !

 Jupiter a-t-il lu DE GAULLE? 

laughing

Et cela ne semble pas être d'aujourd'hui seulement.

  • Nouveau
  • 09/05/2018 23:05
  • Par

On comprend mieux l'opération époussetage de pellicules sur le costume de Macron vassal et totalement inféodé comme le reste de l'Europe...comment à t-on laissé faire ça ? Comment à t-on accepté ces diktats odieux ? Combien de temps va t-on continuer à se soumettre à ce pays de malades mentaux... 

A la place de Trump, la Hilare aurait dejà bombardé l' Iran...

La peste ou le choléra.

Loin de moi la volonté de défendre Hillary, mais je doute fortement de votre analyse. Hillary a tenu une position très critique de l'Iran mais a été pour le deal depuis sa signature et a repris cette ligne durant sa campagne. Aujourd'hui tous ces ex-conseillers sont vent debout contre la décision de Trump.

 

Position durant la campagne:

"As President, my approach will be to distrust and verify. I will vigorously enforce the nuclear deal as part of a comprehensive strategy that confronts all of Iran’s negative actions in the region and stand side-by-side with our ally Israel and our Arab partners.”

Source: https://ballotpedia.org/Hillary_Clinton_presidential_campaign,_2016/Iran#cite_ref-10

  • Nouveau
  • 09/05/2018 23:05
  • Par

On comprend mieux l'opération époussetage de pellicules sur le costume de Macron vassal et totalement inféodé comme le reste de l'Europe...comment à t-on laissé faire ça ? Comment à t-on accepté ces diktats odieux ? Combien de temps va t-on continuer à se soumettre à ce pays de malades mentaux... 

  • Nouveau
  • 09/05/2018 23:20
  • Par

"Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le dollar est le carburant des échanges commerciaux internationaux"

Le plan Marschall 

Le 3 avril 1948, le président des Etats-Unis, Harry Truman, signe officiellement l'European Recovery Program, programme de reconstruction européenne, communément appelé plan Marshall. Pour la première fois dans l'histoire, une grande puissance victorieuse" offre" de financer la reconstruction des pays ravagés par la guerre" libération ",   les anciens alliés comme les ennemis de la veille que sont l'Allemagne et l'Italie.

En ce début du mois de mars 1947 si le père du plan Marshall a goûté sa traversée de l’Atlantique, ses propositions de financement de la reconstruction des pays belligérants de la Seconde guerre mondiale vont bientôt se heurter au refus soviétique.

La fabrique de la guerre froide !

"Les Etats n'ont pas d'amis,  ils n'ont que des intérêts." Général De Gaulle

70 ans après, Le Havre s'interroge toujours sur sa destruction

http://www.lefigaro.fr/histoire/2014/09/05/26001-20140905ARTFIG00276-70-ans-apres-le-havre-s-interroge-toujours-sur-sa-destruction.php

6 juin 1944: de la liesse à la catastrophe pour des milliers de civils

Les Normands sont certes "loin d'être les seuls" à avoir été touchés par les bombardements, comme le montre Andrew Knapp, qui, dans "les Français sous les bombes alliées 1940-1945", recense au moins 57.000 victimes civiles, 74.000 blessés et 300.000 habitations détruites entre 1940 et 1945. Le nombre de victimes britanniques des bombardements allemands est estimé à environ 60.600. Quant aux bombes alliées, elles ont tué 420.000 civils allemands.

 

 

En 1973, aux Européens qui s’émouvaient de ses fluctuations, John Bowden Connally, alors secrétaire du Trésor de Nixon, avait répondu : « Le dollar est notre monnaie, mais c'est votre problème. » Même Bretton Woods a été pensé pour permettre aux EU de tirer un avantage financier de toute transaction en dollars. Il fallait vraiment vouloir être le dindon de la farce pour ne pas concevoir que la mondialisation, initiée par ce même pays, serait autre chose que le renforcement de sa suprématie économique… La mondialisation n’intéresse les EU que tant qu’elle permet de renforcer leur impérialisme. Les naïfs ont cru (ou fait semblant de croire) que la mondialisation permettrait une forme de nivellement égalitaire des rapports économiques, tandis qu’il ne s’agissait que d’annexer le monde aux intérêts de la seule économie étatsunienne… Je ne suis même pas sûr qu’il ne faille pas interpréter cyniquement la dénonciation de l’accord avec l’Iran par Trump comme la conséquence d’un simple constat de son administration et de ses majors : leur pays n’a pas assez profité de l’ouverture commerciale en Iran pour y affirmer sa prééminence… Avec ce retrait, ils court-circuitent les avancées de leurs concurrents, notamment européens… Pile je gagne ; face tu perds ! Ses vrais adversaires ne sont peut-être pas ceux que prétend désigner Trump.

La deuxième moitié du XXième siècle a été effectivement dominée par les Etats-Unis qui ont façonné le monde selon leurs intérêts après la deuxième guerre mondiale. Il est beaucoup moins sur que le XXIème leur appartienne. Trump et les positions de la droite américaine sont peut-être la manifestation de l'Amérique qui réagit pour essayer de ne pas voir le contrôle du monde lui filer entre les doigts. Il le font avec la brutalité qui a toujours caractérisé les Etats-Unis.

Déjà sous Nixon, un politicien avait dit "Le dollar, c'est notre monnaie et votre problème"... C'est encore vrai !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Sur l'extraterritorialité, revoir ce documentaire. Les points sur les i.
#banditisme #patrickKron #hégémonie

"La vente d'Alstom, histoire d'une guerre économique"
d'Eric Denécé et de Jean-Michel Quatrepoint (2015)

 

https://www.youtube.com/watch?v=88cZestFj9c

-----

et aussi

"Guerre fantôme : la vente d'Alstom à General Electric"

https://www.guerrefantome.com/a-propos

 

Merci pour le lien vidéo, très éclairant en effet..

Merci bcp pour ces liens, vraiment! Je viens de regarder les vidéos et c'est particulièrement instructif... ça ouvre les yeux et ça nous montre combien les gouvernements nous prennent pour des imbéciles et des naïfs! Et aussi comment les US rackettent toute la planète...S'il en était besoin, ce documentaire nous montre aussi que notre salaud de président (qui était alors ministre de l'économie) est prêt à tout pour favoriser le pouvoir des grands patrons de tous les pays...Merci encore!

 Merci Martine Orange pour cet article très clair. Grâce à chacun de vos articles, que ce soit sur les problèmes en France ou à l'étranger, j'ai la sensation de mieux comprendre ce qui se passe réellement (vu que l'économie n'a jamais été mon fort!)

Est ce le fait que les USA ont lâché deux bombes sur le Japon qui leur donne le droit de s'immiscer dans les affaires du reste du monde? Ce fou à la chevelure grotesque parle de fabriquer des minis bombes nucléaires pour pouvoir s'en servir, alors que tous les autres états ne parlent que de dissuasion. Abrutis de ricains qui ont empoisonné l'humanité avec les retombés radioactives et qui comptent bien continuer. 

+1

Une chose me rassure, après le dollar roi, nous aurons les entreprises triomphantes (déjà que...) grâce au Tafta et ses tribunaux d'arbitrage. A ce point là, ce n'est plus de l'incompétence.   

Faire passer les cotisations dues à leur parrain US, par les bureaucraties économiques vassales, pour de malheureuses contingences, c'est à peu près le même mensonge, que de prétendre que l'affiliation à l'OTAN, ou en son temps à l'OTASE tient du hasard.

  • Nouveau
  • 10/05/2018 05:12
  • Par

A force de vouloir la lumière, Jupiter s'est fais foudroyé par L'aigle SAM. Des bisous partout, et pour finir , le BAISER MORTEL! La jeunesse ne fais pas tout, Macron vient de l'apprendre "en même temps", à ses dépends.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Meme les catapultes du CHARLES DE GAULLE sont americaines. Notre independance a100 milliards d Euros reste au port et pas pour dix huit mois.
  • Nouveau
  • 10/05/2018 08:40
  • Par

L'ANEMERIQUE

 

trump3

  1. It would be nice to see europe and her citizens stand up to the dickhead in americia and her nuclear buddy in Israel, the only nuclear power in the middle east. Maybe boycott american products and israelen the only real power the people have

Traduction : " Ce serait bien de voir l'Europe et ses citoyens tenir tête à l'Américain et à son pote nucléaire en Israël, la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient. Peut-être boycotter des produits américains et israëliens le seul vrai pouvoir que les gens ont "

C’est sûr que lorsqu’on lit ça, on est conforté dans l’idee que l’ennemi est bien la Russie! Elle passe son temps à faire des diktats à l’Europe et à taxer les entreprises françaises (entre autres) pour des affaires qui sont loin du territoire russe de sommes faramineuses permettant leur rachat à bas prix par des capitaux russes!!!

Du moment que les médias le disent c'est la vérité pour la grande majorité !

+1

Ce qui se joue sur l'échiquier, ne me semble pas tant être affaire d' hégémonie des États Unis sur les économies des pays développés et leur finance  puisque cela est déjà  acté, mais bien d'un avertissement des EEUU, à ne pas venir manger dans leur gamelle (Les États du Moyen Orient),dont le principal gendarme sur place reste l’État d' Israël.

Hors cela, la finance mondiale dont les États Unis n'ont aucun intérêt à provoquer des déséquilibres qui indubitablement les atteindraient !!! .

Les responsables européens ainsi que la commission européenne ont laissé s’installer un droit de veto américain absolu sur leur économie, leur diplomatie, leurs multinationales, depuis plusieurs années. La menace a un nom : elle s’appelle loi d’extraterritorialité américaine.

Tiens, on se réveille.... mais en plein cauchemar! Merci aux Mitterand (rectification: Mitterand était en "fin de vie" quand il a déclaré que les US n'étaient pas nos amis), Chirac, Sarkozy, Hollande et maintenant Macron pour finaliser cette escroquerie.

Les US se penchent déjà sur AIRBUS, TOTAL, SANOFI et d'autres grâce à cette "loi" et avec l'aide de leur sous-marin économique BLACK ROCK!

On va voir si Macron aura les "cojones" pour contrer TRUMP et sa chasse aux pellicules!

  • Nouveau
  • 10/05/2018 09:56
  • Par

Non pas par le dollars mais par l'impérialisme américain depuis 1945, l'appareil militaro industriel des américains et des israéliens , les ventes d'armes avant tout , et de plus alliés des arabes féodaux d'Arabie saoudite ça vaut le détour, l'Europe est un nain depuis 1945 sous le joug US

  • Nouveau
  • 10/05/2018 10:06
  • Par

C'est marrant tous ces gens qui appellent à l'autonomie de l'Europe en oubliant que l'UE est précisément une construction américaine. Evidemment qu'il faut une Europe indépendante des USA mais pour cela, il faut détruire l'UE et redonner les pouvoir aux Etats-Nations.

Recommandé.

+1

  • Nouveau
  • 10/05/2018 10:07
  • Par

il faut toute la fatuité française pour croire un instant que quelques câlins vont infléchir les choix et les décisions de M. Trump

  • Nouveau
  • 10/05/2018 10:07
  • Par

Quand la justice orchestre le racket des entreprises européennes

Au nom de la loi… américaine !

Nous sommes devant un mur de législations américaines extrêmement touffues, avec une intention précise qui est d’utiliser le droit à des fins d’imperium économique et politique dans l’idée d’obtenir des avantages économiques et stratégiques....

https://www.monde-diplomatique.fr/2017/01/QUATREPOINT/56965

Extraterritorialité des lois américaines 

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a appelé mardi à une "réciprocité des règles" dans le commerce mondial, estimant que l'Union européenne (UE) devait se doter d'un "dispositif de riposte" à l'extraterritorialité des lois américaines.

https://www.latribune.fr/economie/france/extraterritorialite-des-lois-americaines-la-france-veut-un-systeme-similaire-a-celui-des-etats-unis-754556.html

 

Ce serait une bonne idée. L'Europe est sous influence et on doute de sa capacité à réagir. Merci à Médiapart pour ses publications sur le sujet car les autres médias vont faire profil bas et communiquer le minimum, c'est à dire ce qui ne déplaît pas trop aux Américains et leurs alliés malfaisants. Triste monde d'hypocrites et de malfrats.  Les présidents US ont tous été border line, à l'exception d'Obama qui inspirait légitimement confiance. Avec Hillary, c'est évident, une guerre serait déjà en cours...Nul doute, il y aura une guerre car elle est programmée et comme d'habitude les Américains vont déployer le tapis de bombes et se mêler les pinceaux dans un immonde bordel avant de se retirer et laisser des ruines et des centaines de milliers de cadavres de civils, femmes enfants et pauvres gens démunis : leur vue de la civilisation....L'argent serait mieux utilisé dans d'autres domaines : science, médecine, aide aux populations...ce qui pour eux est assez marginal.

Les Américains déclenchent les guerres  à des milliers de Km de leur territoire ! pas fous !

Et comble du courage, tuent des civils avec des drones...L'Américain moyen est comme nous il n'est pas très heureux de voir des boys revenir dans un cercueil ou estropiés à vie et il n'est guère heureux de voir autant d'argent dépensé pour des massacres...En réalité, c'est Netanyaou qui veut la guerre et depuis un bon moment. Il a ses plans, il sait où il va et sans les Américains il n'a aucune chance d'y parvenir. Hélas, les Arabes tombent dans tous les pièges et passent leur temps à s’entre-tuer....Hard times....

"Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a appelé mardi à une "réciprocité des règles" dans le commerce mondial, estimant que l'Union européenne (UE) devait se doter d'un "dispositif de riposte" à l'extraterritorialité des lois américaines."

Ce n'est pas un peu tard monsieur Lemaire, quand vous étiez secrétaire d'état aux affaires européennes et depuis que les américains nous ont "volé" ALCATEL, ALSTOM, TECHNIP, et bientôt AIRBUS, SANOFI, UBISOFT, BOUYGUES, ST MICROELECTRONICS, PUBLICIS, DASSAULT Systèmes et EADS, DANONE etc...

Gare à celui qui sera accusé de corruption par ces mêmes "lois" américaines !

Qui était président de la RF en 1998 ? Jacques Chirac qui, à cette époque, n'était pas inféodé à l'OTAN, voilà l'exemple d'un incapable qui ne voyait rien venir, et nos hypersuper dirigeants de nos grands groupes non plus, et nos super diplômés de l'ENA non plus! Quant à l'UE tout le monde sait maintenant qu'elle est phagocytée par les grands groupes américains et leurs "hedges funds". Heureusement que les US sont nos "alliés", qu'en serait-il si ils étaient nos ennemis !!!!

Tout commence en 1977 avec le Foreign Corrupt Practices Act (FCPA), qui concerne la lutte contre la corruption. S’appliquant aux entreprises nationales, il est étendu en 1998 aux entreprises étrangères. Deuxième axe : une batterie de lois criminalisant le commerce avec les États sous embargo américain (Iran, Cuba, Libye, Soudan…). Puis, après les attentats du 11 septembre 2001, il s’agit de lutter contre le blanchiment de l’argent des terroristes ou des narcotrafiquants. Le Patriot Act confère des pouvoirs élargis aux agences américaines pour accéder aux données informatiques, notamment via l’Agence nationale de sécurité (NSA).

Il apparait que Trump n'est pas aussi débile que nos médias le présentent....le Monde est un vaste marché.  Un homme d'affaires se conduisant comme un maquignon, dirigeant d'un pays est une conséquence logique de nos systèmes "démocratiques" pervertis. La politique devient un moyen pour mettre au pas la concurrence. Les dirigeants européens démontrent une fois de plus qu'ils se conduisent comme des nigauds, sans stratégie commune, ni volonté politique de mettre fin au diktat américain . Macron cajolant Trump, grotesque, une danse de 2 singes mâles "dominants". A ce jeu, Macron ne fait pas le poids d'autant qu'il n' a rien compris à la psychologie de Trump. Autant de stupidité laisse pantois. Le loup européen est un louveteau aux dents de lait, hélas. Nous verrons si cette décision annoncée par Trump depuis son élection sera un mal pour un bien. On  peut en douter. L'Europe qui protège ! mon c.l . ! Quel discours vont tenir nos dirigeants lors des prochaines élections européennes ? leur crédibilité est égale à zéro. Il reste à prendre des mesures pour faire de l'euro une monnaie servant aux  transactions commerciales internationales à l'égal du dollar et à appliquer l'exterritorialité  de nos lois. Faut pas rêver.

 La question du paiement en cryptomonnaie a-t-elle été examinée ?

Soutenons le NRA on peut même leurs envoyer des armes dans 5 ans ils se seront tous entretués

 Encore un excellent article de Martine Orange. Historique, celui-là. Car il montre que :

1. La guerre ne sera pas immédiate. Commence l'étape du blocus, le siège. Priver les populations d'Iran de tout approvisionnement et de tout débouché. De grandes souffrances.

Ce qui s'accorde avec le harcèlement israélien par missiles.

L'agresseur attend les gestes d'exaspération qui lui permettront de se proclamer agressé et justifier ainsi d'entrer en guerre.

2. Surtout, Pour imposer le blocus, Trump volatilise la façade du néolibéralisme.

La concurrence libre et sans entrave se démasque pour ce qu'elle est : une dépendance totale au billet vert.

Les USA affirment leur domination sur le multilatéralisme. Les traités bilatéraux verrouillent cette dépendance.

Les géniaux économistes européens qui ont convaincu tous nos gouvernements, depuis le "virage réaliste" du PS, à s'engager dans la Modernité néolibérale, et chanté merveilles, étaient soit sincèrement mystifiés, soit traitres. 

Au lieu de l'avenir mirifique promis, les peuples du monde, sans exception, sont subordonnés au petit rectangle vert. Livrés à ses pillages et à ses caprices guerriers.

Toute la classe politique qui s'acharne à nous "reformer" pour garantir notre avenir commun, est disqualifiée, et doit dégager !

Tous des freluquets, qui ne pèsent rien. 

Stoppez immédiatement la réforme de la SNCF, celle des Universités, celle des Hôpitaux... Rendre aux Communes leurs financements !

Construisons les service publics dont nous avons besoin.

Qu'en disent les économistes atterrés ?

Que disent les écologistes,  

Seuls intellectuellement émancipés, pour penser des voies de sortie.

De plus, le géant américain est un leurre : sa dette monumentale, est reportée sur les peuples du monde depuis plusieurs décennies ! Le billet vert gonflé à mort ne vaut rien. Une gigantesque bulle...

Place aux ZAD ! A l'inventivité des peuples.

 

"pour imposer le blocus, Trump volatilise la façade du néolibéralisme.

La concurrence libre et sans entrave se démasque pour ce qu'elle est : une dépendance totale au billet vert." : je suis toujours surpris quand j'entends Melenchon, ou Frédéric Lordon et autres dire que Trump fait de l'ultra ou du néo libéralisme. Quand on lit Milton Friedman, on y apprend que les néo-libéraux veulent une politique monétaire restrictive. Ce n'est pas du tout ce qui se fait aux Etats Unis. Une monnaie neutre : or, Trump impose la monnaie d'un seul pays comme monnaie internationale : ce n'est (pas du tout) libéral.

Mélenchon et Lordon (et autres !) se moquent absolument d'être rigoureux quand il s'agit d'ANALYSER quoi que ce soit. Leur problème étant de produire l'étincelle qui mettra le feu à la plaine (et advienne que pourra) quoi de plus adéquat qu'encore et toujours parler à tort et à travers d' ''ultra ou de néo libéralisme'' ?

JT

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

+1

On peut tourner et retourner le problème , la seule solution c’est inverser les rapports de force .Mais pour cela il faut une vision, l’unite de l’Europe , de l’intelligence et des couilles .

C’est beaucoup demander à nos ‘leaders’europeens .Pendant cinquante ans de vie professionnelle dans le shipping j’ai vu les divers blocus ou boycotts imposés par les États Unis acceptés sans grandes réticences par la communauté internationale . J’ai toujours vu les USA  imposer au monde entier (en tout cas au monde occidental) leurs lois et règlements sans résistances . Maintenant , on réalise vraiment que ce qu’on appelle la mondialisation n’est en fait qu’un abandon total aux lois du plus fort : les USA qui sont aujourd’hui la seule nation autosuffisante et disposant d’une monnaie ( qu’ils n’ont qu’à imprimer ) acceptée par le monde entier. Ajoutons à cela une armée sans équivalent sur la planète et on voit que la route est toute tracée au moins pour un certain temps car rien n’est éternel : soumission comme dirait Houelbec ou révolte et bains de sang .

the-new-dollar

Merci pour cet article lumineux!

Que reste t il ? Aux peuples de s'affranchir?

 

  • Nouveau
  • 10/05/2018 11:46
  • Par

Le dollar !!

La puissance américaine s'est construite dès le XIXe siècle son impérialisme aussi. La Doctrine Monroe, l'Amérique aux américains, sous-entendu pas aux européens qui colonisaient ailleurs. 

La guerre 14-18 fut la 1ère manifestation d'intervention en Europe, la paix organisée par le président Wilson, puis la prospérité des années 20 déclencha des investissements  dans la finance pour des états ruinés par la défaite, Autriche, Allemagne. Résultat: la crise de 29 qui ravagea le monde excepté l'Union Soviétique. Retour ensuite à l'isolationnisme du XIXe.

La seconde guerre édifia l'hégémonie américaine. En 1945, l'Europe n'est plus rien! pas de produits, pas de capitaux, des dettes. Les EU, lancent la plan Marshall, une pluie de dollar sur les économies européennes qui ne peuvent acheter qu'aux EU, seuls à disposer d'une forte capacité de production. Le dollar gap (pénurie) lance la planche à billets sans aucun problème car le dollar est aussi bon que l'or (as good as gold); Keynes avait tenté d'éviter cela à Bretton Wood en proposant une unité de compte neutre le bancor.

Avec la guerre froide, les dollars se répandent dans une grande partie du monde, financer les bases de l'Otan... En 1971 il y a tellement de dollars  qu'il n'y a plus l'équivalent en or dans les réserves américaines donc Nixon met fin à la convertibilité du dollar et désormais fluctuation au gré des marchés, d'où des taux de change erratiques, le dollar de 5fr à 10 fr sur quelques années, très pratique pour les transaction !!!

Les européens même en construisant la CEE, l'UE sont restés dociles à la domination étasunienne, à l'abri !!! ils ont donc accepté la  domination, l'entrée des films, des produits, l'alignement politique (les français se rengorgent d'avoir 2 ou 3 fois répondu non à leur protecteur, sortie du commandement de l'OTAN, refus du survol du pays pour bombarder Kadhafi, refus d'aller guerroyer en Irak). Aujourd'hui, les EU reviennent au hard power après le soft power. L'Europe demeure une carpette face à eux, à la Chine, le dollar ce fut les délices de Capoue.

Alors nous avons  les Américains pour le meilleur et pour le pire; la phase actuelle pèse lourd depuis Trump, élu minoritaire!! mais les européens ne sont pas très malins, trop inféodés, manquant de courage et se considérant trop redevables comme les allemands, anglais. Les chances de lutter contre la toute puissance de l’État américain, contre ses multinationales rapaces (les accords de libre-échange prévoyaient la possibilité pour les FMN de trainer en justice les états !!!) demeurent bien ténues. La soumission est une habitude.

***

Dans cette association de malfaiteurs, il y a Bibi pour tenir la main de Trump pour appuyer sur le gros bouton rouge, et Jerome Hayden Powell succédant à  Janet yellen a la Fed (succédant à Greenspan) pour punir ceux qui commerceraient avec l' Iran.

On est cernés...

Les européens, Macron, Merkel (européens, interdit de rire...) font mine de bomber le torse mais ont déjà décidé de laisser pisser. Rien ne sera fait pour contrer l'hégémonie américano-sioniste. L'Allemagne a trop d'intérêts financiers en jeu et Macron est un pantin qui pérore mais va rentrer à la niche dès qu'Angèle aura sifflé la fin de la récré.

Ceux qui ici pensent que leur pays fait partie d'une union qui va défendre leurs droits n'ont toujours pas compris que les institutions de l'UE ne servent qu'à faire du fric, beaucoup de fric et rien que du fric et pour ça, il faut faire allégeance à tonton Sam! Le climat, les droits de l'homme, l'écologie, le bien-être des citoyens, la santé, l'éducation, etc... etc... ne fait pas partie de ses priorités, on le constate tous les jours.

L'Europe s'est jeté dans les accords de libre-échange, mais pourquoi? Parce que ceux qui, chez nous, font du fric et rien que du fric l'ont décidé, et c'est tout! Donc, essayez de réfléchir et arrêtez de croire que vous vivez dans une union souveraine, l'Europe n'est que le 51ème état des US, fin de l'histoire.

***

L'article explique clairement que les Américains ont la possibilité de faire chier ok Mais nous n'avons pas aussi cette possibilité ? La Chine et l'Union européenne ont déjà commencé une guerre commerciale contre les US, j'imagine que la Russie la rejoindrait avec plaisir, il est pas possible de faire une immense guerre commerciale contre les USA jusqu'à qu'ils acceptent de faire leur ambargo tout seul dans leur coin sans faire chier tout le monde ?

Alexis je pense pour ma part que les USA ne se laisseront pas vaincre économiquement sans déployer des arguments militaires, d'une manière ou d'une autre.... la puissance militaire et la puissance économique sont les deux faces du même glaive pour ces prédateurs, et ce n'est pas un Trump qui s’embarrassera des conséquences s'il doit employer les grands moyens. Ces impérialistes délirants ont réuni à eux seuls plus de la moitié des armes mondiales, et c'est encore pire en terme d'armes atomiques. Trump dira simplement: levez toutes vos sanctions ou je détruis vos pays l'un après l'autre; il peut le dire, et il peut le faire.

On n'a encore rien vu !

  • Nouveau
  • 10/05/2018 12:23
  • Par

Nous sommes en guerre économique avec les USA. L'Europe doit demander le démantèlement des bases militaires US sur son territoire. C'est le seul chemin stratégique possible.

+1

Merci encore Martine Orange, votre article si pédagogique et si pertinent. Enfin je comprends ce piège dans lequel nous ont enfermés nos dirigeants, depuis bien longtemps. Il est important de se souvenir que les pays les plus faibles subissent la " loi américaine" depuis bien longtemps sans que l''Union européenne ne trouve rien à dire.

Peut être sommes nous devant le "nœud gordien" ou bien devant une nouvelle débandade.

Les citoyens français et européens accepterons t ils tout cela .....et pendant ce temps "l'autre barjo" président qui nous parle de l'europe.

Pour se libérer de l’emprise américaine, il faut donc : 1) que toutes les entreprises européennes implantées aux États Unis cèdent leurs actifs là bas 2) que les entreprises européennes, en particulier l’industrie de défense, l’aéronautique, l’informatique et l’industrie parapétrolière et pétrolière cessent d’utiliser tout composant Made in US 3) que les banques et les entreprises européennes cessent d’utiliser le $ dans leurs transactions 4) que l’UE se dote d’une législation extraterritoriale similaire à celle des États Unis...Autrement dit, même si une volonté politique en ce sens apparaissait, ce n’est pas demain la veille...

Merde à la fin le monde peut se passer de l'Amérique  mais pas le contraire !Et pourquoi pas que l'EU ne se dote pas d'une législation extraterritoriale , ou peut-être qu'il leur manque les couilles ?

Poser la question, c'est y répondre....

Je suis presque sûr que même que les trois signataires européens se sont mis d'accord de respecter leur engagement envers l'Iran , je ne serais pas surpris que le maillon faible du trio à savoir l'Angleterre finira par lâcher ses partenaires , tout simplement parce qu'elle est devenue vulnérable depuis le brexit , elle ne peut pas se payer le luxe de braver l'oncle Sam !Peut-on supposer que l'Union Européenne s'apercoit que le dommage rend sage et l'expérience rend prudent , et qu'on se réveille une fois pour toute , pour se débarrasser de ce fameux allié qui ne cherche qu'à les exploiter , parce que leurs intérêts divergent , et que désormais les transactions se feront en Euro ! Franchement la situation de l'Europe ressemble à celle des pays sous-développés ils sont toujours tributaires des anciens colonisateurs !

Quand l'UE et le reste du monde s'apprêtent à subir ce que les Cubains subissent depuis 60 ans... Et aussi le Venezuelaaaaaaaaaaaaa !

Tant que les USA ne s'attaquaient qu'à ces pays, les media n'en parlaient pas...

Iran/Etats-Unis : sanctions, chantages et extorsions de fonds (ou comment le voyou fait appliquer sa "loi")

"...Sanctions extraterritoriales ? Sans être un spécialiste du droit international, il me semble que l’alerte aurait du être donnée en 1996, lorsque les États-Unis adoptèrent une loi pénale qui devrait figurer dans tous les cours de droit international (ou de droit tout court) : la loi dite Helms-Burton ***. Cette loi, votée par le Congrès US et ratifiée par Bill Clinton, présentait déjà deux étonnantes « innovations ».

La première « innovation » fut la retro-activité. En effet, la loi déclare « illégaux » et punit des actes commis avant son entrée en vigueur.

La deuxième « innovation » fut, justement, l’extraterritorialité ce qui signifie que, dans l’esprit des ses auteurs, cette loi s’applique à tous et partout dans le monde..."

***La loi Helms-Burton (officiellement, Cuban Liberty and Democratic Solidarity (Libertad) Act of 1996, aussi appelée Helms-Burton Act) est une loi fédérale américaine renforçant l'embargo contre Cuba. Les instigateurs de cette loi sont deux parlementaires républicains, le sénateur Jesse Helms et le représentant Dan Burton.

Suite : cliquer sur le titre

Et on s'étonne de la réaction des Russes par rapport à l'Ukraine !Et qu'aurait fait les Américains si les Méxicains auraient permis aux Russes de s'établir chez eux ? Les Américains se permettent de dicter leur volonté , parce que leurs alliés les ont suivis les yeux bandés et la bouche cousue , et maintenant ils sont victimes de leur nonchalance !

+1

Merci de ces précisions, effectivement, comme le Vénézuelaaaaaaaaa !smile

wink

Oui, les journalistes semblent découvrir cette loi inique et criminelle d'extraterritorialité, alors qu'elle étouffe tous les pays qui osent s'opposer à l'Empire US !

Mais je doute que si Trump l'applique, les Européens aient le courage des Cubains...

  • Nouveau
  • 10/05/2018 15:24
  • Par

Quand l'Europe voudra -t-elle exister en tant que personnalité entière: elle ne veut même pas être une économie, seulement un marché. 

Tant que l'Europe ne voudra pas accéder à la majorité elle restera le petit enfant de l'Amérique espérant des bonbons et supportant surtout des punitions, avec la conviction bien naïve que le tuteur d'outre atlantique la protégera contre vents et marées indéfiniment. 

Mais qui dit majorité dit responsabilité: droit / justice (ouaf, ouaf!), défense, cohérence, projets d'avenir, budget correspondant, économie... C'est pas demain la veille.

Alors cessons d'être surpris, de pousser des cris d'orfraie,

L'EUROPE VEUT RESTER VASSALE DES US. 

On en paie le prix. Enorme, et ce n'est qu'un prix de fonctionnement. Récurrent. Ca fait mal.

Il faut en finir avec cette Europe là. Et les résultats seront à long terme. 

L’Europe, L’Europe, l’Europe, disait l'autre cabri, si elle existe? c'est ce que l'on va voir,        qui croira que Trump est un crétin mal conseillé?

en voila un joli coup! c'est vu?

Les 27 vont détaler dans tous les azimuts les uns avec leur os les autres avec leur quignon, leur moindre taxe, leur fierté démocratique, ils sont faits, cocufiés, in the baba my friend .

Seul le Teuton intéresse le Gringo, les autres ne le font pas bander ils ne sont pas beaux.

 

                                                                  rbel.jpg 

''L’Europe, L’Europe, l’Europe, disait l'autre cabri, si elle existe? c'est ce que l'on va voir, qui croira que Trump est un crétin mal conseillé?''

Mal conseillé ?

Non ! Trump est un immense godemichet qu'anime la finance mondiale !!!!

Retirez  les piles il n'en restera rien !!!!! (oui! ceci est une allégorie !!!)

La puissance et l'arrogance américaine s'affirment dans toute leur splendeur à la face de l'Europe (ce machin technocratique qui compile des Etats et broie les peuples) et du monde. TRUMP circoncit la communauté internationale (conglomérat d'intérêts étatiques parlant au nom du monde composé de la triade France,  Royaume-Unis et USA) aux intérêts exclusifs des USA. L'ubris américain ravale les puissances de seconde zone à leur vrai rang : celui de vassal. Cette décision unilatérale de TRUMP (mais pas du peuple américain) est  la démonstration éclatante que l'Europe et particulièrement la France n'a aucun poids sur la scène internationale pour peser sur le destin de l'humanité.

Allez voir sur le New York Times la position d'américains qui ont (encore) la lumière à tous les étages, et ce qu'ils conseillent à l'Europe

https://www.nytimes.com/2018/05/10/opinion/europe-trump-iran-nuclear-deal.html?rref=collection%2Fsectioncollection%2Fopinion&action=click&contentCollection=opinion&region=stream&module=stream_unit&version=latest&contentPlacement=10&pgtype=sectionfront

L'opinion est partagée aux USA que les européens ne sont plus qu'une colonie. Merci à nos politiques d'avoir laisser faire, et on se réjouit du TTIP qui viendra compléter tout ça.

Et souhaitons bonne chance aux anglais qui devraient assez vite comprendre qu'ils vont galérer pour redevenir les maîtres du monde....

Ces conseils sont très avisés. Les Etats-Unis de Trump ne comprennent que le langage de la force et les européens désunis n'en ont pas. Reste à contrôler ce qu'on fait pour éviter de s'engager à l'aveugle dans une crise mondiale. Les Etats-Unis sentent que le contrôle du monde est en train de leur échapper. Sous Obama, ils essayaient de s'adapter à l'ordre à venir mais c'était trompeur. La vraie nature des Etats-Unis est de réagir violemment et c'est ce qui se passe actuellement. On se trompe à mon avis en attribuant cela au seul Trump, stupide et vindicatif, et en croyant que c'est une erreur passagère. C'est plus profond et appelé à durer. C'est pourquoi il est d'autant plus important de structurer une réponse européenne dont notre survie à long terme dépend. Il ne faut pas non plus désespérer du peuple américain.

On récolte toujours ce que l'on a semé ou laisser semer!

Quant à la puissance économique et politique de la (dés) Union Européenne.......

  • Nouveau
  • 11/05/2018 14:55
  • Par

Sous-titre, dans le respect de toute l'élégance trumpienne:

Macron, attrapé par le "pussy"...

Au USA ils sont 250 000 millions en UE 500 000 millions vous croyez pas qu’il serait temps de virer tous les corrompus de UE et de la BCE pour vraiment créer UE
Tout est dit dans cet article et les commentaires. Pour ma part j’insisterai sur le fait que presque tous les acteurs économiques et financiers ( pas ceux des USA) déplorent le piège dans lequel ils sont par le droit américain, mais qu’aucun ne veut cesser de faire du profit aux States de peur de se faire retirer leur license. C’était la même situation avec UBS en Suisse qui a fini par lâcher ses clients américains, il y a quelques années.

" (...) aucun ne veut cesser de faire du profit aux States de peur de se faire retirer leur licence."

oui c'est bien ça, ils n'osent pas perdre de l'argent...

tandis que - c'est un peu hors sujet mais c'est dans la même optique/logique - le couple Macron se prélasse au fort de Brégançon, indifférent au sort des migrants, indifférent au sort des SAMU, à la mort de Noémie et à la cacophonie qui en résulte, indifférent à la crise de la SNCF, un des premiers Services Publics que le monde nous envie, indifférent aux risques énormes provoqués par le retrait des E-U. de l'Accord...

yellyellyellyell

ah oui c'est vrai, il y a encore tant de gens qui les admire, tant de gens qui ne regardent que la télé pour "s'informer", tant de gens qui croient encore aux apparences... nous sommes revenus à des temps de l'Antiquité... cry (cf. Platon

Le fort de Brégançon ? Comment va faire Macron avec 50 € de moins sur les APL pour encore se payer demain le fort de Brégançon ? ...ne me dites pas que ce sont les françaises et les français qui lui paient ces vacances à l’œil ...si ?

 

© franceculture

  • Nouveau
  • 13/05/2018 15:59
  • Par

Une réponse disponible pour les Européens vise délibérément à cibler des produits américains spécifiques. Par exemple, l'Europe est le plus gros importateur de noix, représentant plus de 40% du total des importations mondiales et les États-Unis sont le plus grand exportateur. Imposer une interdiction sur l'importation de noix américaines ne ferait pas de mal aux Américains ordinaires, mais perturberait sérieusement un groupe puissant et bruyant de milliardaires américains. D'autres domaines similaires pourraient également être considérés comme des contreparties directes pour toute sanction secondaire des États-Unis.

Trump et l’Iran : L’heure est venue pour l’Europe de se joindre à la résistance (DER SPIEGEL)

 

Un coup dur pour les liens transatlantiques

La décision du président américain Donald Trump de se retirer de l’accord nucléaire iranien marque la suspension temporaire de l’alliance transatlantique. Et maintenant ?

Éditorial par Klaus Brinkbäumer

La renommée de Trump est enracinée dans les mythes héroïques américains. Trump dit que des femmes comme Carla Bruni le convoitent, ce que les femmes comme Carla Bruni nient avec véhémence. Trump dit qu’il est excessivement riche, mais Trump s’est effondré avec ses casinos au point qu’il avait une dette de 295 millions de dollars en 1990. Il a été renfloué par les banques et par son père. Le plus grand mythe, cependant, a à voir avec la prétendue expertise de négociation de Trump. Cela aussi est un non-sens. Trump n’a jamais été compétent dans l’art des affaires. En tant qu’homme d’affaires, il a payé beaucoup trop pour des propriétés inférieures aux normes et n’a montré aucune patience en tant que politicien. Il n’est pas curieux. Sa préparation est inexistante. Stratégie et tactique lui sont étrangères. Trump n’est compétent que dans la destruction. Et c’est ce qu’il fait.

Il s’est retiré de l’accord climatique de Paris tout en promettant un « meilleur accord pour l’Amérique ». Mais rien n’est venu depuis cette promesse, ni plan, ni discussions significatives. Dans l’ère de Trump, la seule chose qui compte est de démanteler l’héritage de son prédécesseur, Barack Obama. Trump a également promis d’améliorer le plan de soins de santé d’Obama, mais les détails sont complexes et gênants. Donc Trump a détruit Obamacare et n’a rien fait pour le remplacer.

Maintenant, il joue le même jeu sur la scène mondiale avec l’accord nucléaire iranien. Trump l’appelle « le pire accord de tous les temps », ce qui explique pourquoi il en a maintenant sorti les États-Unis. Les négociations qui ont abouti à l’accord en 2015 ont été un chef-d’œuvre de la diplomatie internationale, mais il n’y a pas de plans en place pour lancer de nouveaux pourparlers.

Trump veut mettre le régime iranien à genoux avec des sanctions, mais les considérations de politique intérieure à Téhéran font qu’il est peu probable que le pays dégringole. Les dirigeants qui démontrent une faiblesse en Iran sont écartés. Il semble plus probable qu’ils vont serrer les rangs. Des groupes soutenus par l’Iran comme le Hezbollah risquent de jeter de l’huile sur le feu des conflits au Yémen ou au Liban – le plus près possible de la frontière israélienne. L’Iran ne poursuivra probablement pas la voie de l’escalade extrême, car une telle voie ne serait pas bénéfique, mais il cessera probablement de permettre aux observateurs de pénétrer dans le pays et cessera de fournir des informations sur ses activités d’enrichissement d’uranium. Il cherchera à cacher ce que l’Occident aimerait savoir.

Et quels sont les avantages pour le mouvement radical de Washington ? Il n’y en a pas. Juste le chaos là où il y avait l’ordre pour une fois. Juste des caprices américains après des décennies de stabilité.

La réalisation la plus choquante, cependant, est celle qui nous affecte directement : L’Occident tel que nous le connaissions n’existe plus. Notre relation avec les États-Unis ne peut actuellement être qualifiée d’amitié et peut difficilement être qualifiée de partenariat. Le Président Trump a adopté un ton qui ignore 70 ans de confiance. Il veut des tarifs punitifs et exige l’obéissance. Il ne s’agit plus de savoir si l’Allemagne et l’Europe participeront à des interventions militaires étrangères en Afghanistan ou en Irak. Il s’agit maintenant de savoir si la coopération transatlantique en matière de politique économique, étrangère et de sécurité existe encore. La réponse est Non. On ne saurait dire ce que Trump a démantelé au cours des 16 derniers mois. L’Europe a perdu son pouvoir protecteur. Elle a perdu son garant des valeurs communes. Et elle a perdu l’influence politique mondiale qu’elle n’a pu exercer que parce que les États-Unis se tenaient à ses côtés. Et que se passera-t-il au cours des deux ans et demi (ou six ans et demi) restants du leadership de Trump ? Il reste beaucoup de temps pour une nouvelle escalade.

Tous les mercredis à 11h30, les rédacteurs en chef de DER SPIEGEL se réunissent pour discuter de l’éditorial principal de la semaine et finalement, la réunion cherche à répondre à la question : « Et maintenant ? » Décrire simplement un problème ne suffit pas, un bon éditorial devrait indiquer des solutions potentielles. Ils ont rarement été aussi calmes que lors de la réunion de cette semaine.

L’Europe devrait commencer à préparer une Amérique post-Trump et chercher à éviter de provoquer Washington jusque-là. Il peut démontrer à l’Iran qu’il souhaite conserver l’accord nucléaire et encourager les entreprises de taille moyenne sans clients américains à continuer à faire des affaires avec des partenaires iraniens. Peut-être que l’UE sera capable de trouver des moyens de protéger les grandes entreprises. L’Europe devrait essayer d’amener l’ONU à agir, même si cela ne peut être que symbolique étant donné que les Etats-Unis disposent d’un veto au Conseil de sécurité. Pendant des années, l’Europe a parlé de développer une politique étrangère commune énergique, et cela est devenu plus nécessaire que jamais. Mais qu’arrive-t-il ensuite ?

La difficulté sera de trouver un équilibre entre la détermination et le tact. L’anti-américanisme triomphant est tout aussi dangereux que le défi. Mais la soumission ne mène nulle part non plus, parce que l’Europe ne peut pas soutenir des politiques qu’elle juge dangereuses, et Donald Trump n’a que du dédain pour la faiblesse et ne le récompense pas.

Une résistance intelligente est nécessaire, aussi triste et absurde que cela puisse paraître. Résistance contre l’Amérique.

 Source : http://www.spiegel.de/international/world/editorial-trump-deals-painful-blow-to-trans-atlantic-ties-a-1207260.html

Traduction : Avic  Réseau International

 

Envoyé par le Général Dominique Delawarde

  • Nouveau
  • 13/05/2018 18:02
  • Par

Un article à lire daté du 6 mai 2018 de Lee Camp.

Lee Camp est un satiriste politique, écrivain, acteur et activiste américain :

" Je sais qui est le pays suivant sur la liste des invasions des USA ":

http://www.entelekheia.fr/je-sais-qui-est-le-pays-suivant-sur-la-liste-des-invasions-des-usa/

 

  • Nouveau
  • 13/05/2018 18:02
  • Par

undecided

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

''Le $, ''arme suprême de Trump'' ? Bien sûr que non ! : l' ''arme suprême'' de Trump (et de proche en proche, du ''système''), c'est la totale incapacité des anti-Trump (et de proche en proche, des ''anti-système'') de penser correctement la monnaie (bien sûr que D'ABORD, la monnaie, ça N'est PAS le capital !) et donc, de proche en proche, de concevoir ce que DEVRAIT être le système monétaire REQUIS par la ''mondialisation'' !

Vous voulez (évidemment !) en savoir plus ? Nul doute qu'alors, vous trouverez quelque intérêt à aller faire un tour du côté de ''Sur la monnaie''.

Restant à votre disposition,

JT

 Et maintenant qu’allons nous faire ...?

 

 

leopold2-gateau-africain
  

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale