Mourir à 104 ans

Par

David Goodall, scientifique australien né à Londres en 1914, s'est suicidé en Suisse jeudi 10 mai 2018. Il a entrepris, des antipodes, ce voyage funèbre, dont il n’a cessé de faire une croisade en faveur de la mort assistée qui lui était interdite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce 10 mai 2018, en Suisse, un homme de 104 ans, venu d'Australie, doit connaître une mort assistée par lui souhaitée. L'injection intraveineuse d'un sédatif approprié fera son effet : de battre le cœur s'arrêtera, au bout d'une minute et trente secondes. La mort est là, simple et tranquille. David Goodall, universitaire de haute volée, né le 4 avril 1914 – puis formé – en Angleterre, parti enseigner et poursuivre ses recherches de botaniste en Australie voilà 70 ans, revient donc, contre son gré initial, boucler sa boucle en Europe, en un vertigineux 14-18 (1914-2018).