Nouvel accès de tension entre le gouvernement yéménite et les Emirats

Par
Les Emirats arabes unis ont démenti dans la nuit de mercredi à jeudi les accusations du gouvernement yéménite qui affirme que son allié a débarqué une centaine de combattants séparatistes sur une île située en mer d'Arabie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DUBAI (Reuters) - Les Emirats arabes unis ont démenti dans la nuit de mercredi à jeudi les accusations du gouvernement yéménite qui affirme que son allié a débarqué une centaine de combattants séparatistes sur une île située en mer d'Arabie.