«En matière de pétrole, les Chinois ont une approche très française des choses»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le pétrole est l'une des clés de la présence chinoise en Afrique. Grâce à l'or noir, les échanges sino-africains se traduisent par un surplus au profit de l'Afrique. Ce sont en effet les excédents de quelques pays pétroliers (Soudan, Nigeria, Guinée) qui, à eux seuls, sont supérieurs aux déficits de 41 pays non pétroliers du continent.