Pays-Bas: la surprise de l'extrême droite

Par

Douze millions de Néerlandais ont voté ce 9 juin. Sortis en tête, les libéraux n'ont qu'un siège d'avance sur les travaillistes. Geert Wilders, le leader populiste, crée la surprise, en arrivant troisième.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une victoire sur le fil. Sur les 150 sièges de députés à pourvoir, les libéraux du VVD – emmenés par Mark Rutte – remportent 31 sièges. Soit un de plus que le parti travailliste, pourtant distancé dans les sondages. C'est Geert Wilders, le leader populiste, qui crée la surprise. Avec 24 sièges – contre 9 auparavant –, le parti de la liberté réalise là son meilleur score. Surtout, l'extrême droite se rend incontournable.